RMC Sport

Coronavirus: les nouvelles règles pour les activités sportives

Emmanuel Macron a annoncé l'adaptation progressive de certaines règles du confinement, notamment concernant l'activité physique. Dès samedi, les Français pourront pratiquer une activité physique comme la course à pied dans un rayon de 20 kilomètres.

Le président de la République Emmanuel Macron s’adressait aux Français ce mardi soir pour annoncer l’adaptation des règles du confinement face à l'épidémie de Covid-19. Dès samedi matin, plusieurs changements seront effectifs. Concernant le sport, les déplacements pour activités physiques seront autorisés "dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures'', a déclaré le chef de l’Etat.

"Le nombre de cas positifs journaliers a fortement reculé. Il s’est établi la semaine dernière à 20.000 cas par jour en moyenne", a rappelé le président, alors qu’avec 458 décès supplémentaires à l’hôpital, la France a aussi passé la barre des 50.000 morts, d’après les données dévoilées ce mardi par Santé publique France.

Il n’empêche, "la situation s’améliore", a dit le président tout en appelant les Français à "poursuivre leurs efforts" dans la lutte contre le Covid-19. Car si "nous avons freiné la circulation du virus", il "demeure très présent". "Ce soir, il nous faut poursuivre nos efforts", a déclaré le président qui envisage une levée du confinement à partir du 15 décembre, remplacé par un couvre-feu. C’est aussi à cette date que les activités extra-scolaires en salle pourraient être à nouveau autorisées, tandis qu’à l’extérieur, elles le seront dès samedi.

Plutôt janvier pour les stations de ski

Les tenants de salles de sport et les pratiquants s’y attendaient, cette fois c’est confirmé: tous devront patienter jusqu’en début d’année prochaine. Emmanuel Macron a donné rendez-vous "autour du 20 janvier". C’est alors que nous pourrons, si cela est possible, "prendre de nouvelles décisions d’ouverture". "En dessous de 5.000 cas de contamination par jour, les salles de sport pourront rouvrir", a promis le chef de l’Etat." Pour les sports d’hiver, le président de la République juge qu’il est impossible d’envisager la réouverture des stations pour les fêtes de fin d’année. 

"Concernant les sports d’hiver, une concertation a été engagée avec le gouvernement, avec les élus locaux et les professionnels, les décisions seront finalisées prochainement, mais il me semble impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes. Et il est préférable d'envisager une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions. Nous nous coordonnerons sur ce point avec nos voisins européens", a expliqué le président de la République à l'occasion de son allocution mardi soir.

QM