RMC Sport

Halilhodzic affiche ses ambitions avec le Maroc: "Pourquoi pas gagner la CAN"

Invité de Top of the foot, ce lundi sur RMC, Vahid Halilhodzic a fait le point sur la situation de l’équipe du Maroc. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, en poste depuis l’été 2019, attend plus de grinta de la part de ses joueurs, qualifiés pour la prochaine CAN. Avec l’espoir de décrocher un ticket pour le Mondial 2022.

Il n’a pas aimé ce qu’il a vu sur le terrain de Nouakchott. Pas du tout, même. Et Vahid Halilhodzic l’a fait savoir à ses joueurs. Sans ménagement. Le Maroc a concédé un triste match nul en Mauritanie, vendredi dernier (0-0), en éliminatoires de la CAN 2022. Certes, les Lions de l’Atlas ont appris leur qualification avant la rencontre, mais leur sélectionneur ne s’attendait pas pour autant à un tel relâchement. "Je n’étais pas content, on doit montrer plus d’envie et de détermination", a expliqué le coach bosnien dans Top of the foot, ce lundi sur RMC.

Un an et demi après sa nomination, "Coach Vahid" tente de bousculer les mentalités au royaume chérifien. Pour instaurer une exigence de tous les instants en équipe nationale. "Le Maroc a des qualités de très haut niveau. C’est l’une des meilleures équipes d’Afrique. Maintenant, il faut l’esprit de groupe, le mental, l’engagement physique. Il nous manque ça, résume le technicien de 68 ans. Ça ne se fait pas tout de suite. On travaille là-dessus. Certains ne sont pas habitués à travailler comme ça en sélection. Tout le monde ne peut pas accepter tout de suite ces petits changements. Mais on a des conditions exceptionnelles. On a l’un des meilleurs centres techniques nationaux du monde. Je suis optimiste."

"L’objectif n°1? Se qualifier pour la Coupe du monde"

Alors que le Maroc n’a remporté qu’une seule fois la CAN (en 1988), Halilhodzic se montre ambitieux pour la prochaine édition, qui aura lieu au Cameroun. "Tous les Marocains sont un peu frustrés, parce que leur équipe n’a pas eu énormément de succès dans cette compétition. On a beaucoup d’espoir, pas seulement pour la CAN, mais aussi pour la Coupe du monde. Notre objectif n°1, c’est une qualification pour la Coupe du monde au Qatar. Ça me donne beaucoup d’envie et détermination pour aller au bout de mes idées."

A condition que les partenaires d’Hakim Ziyech et Achraf Hakimi acceptent d’être poussés dans leurs retranchements. Pour mieux se sublimer. "Si tu n’as pas de mental et de détermination, tu ne peux pas gagner, même si tu as des qualités, estime l’ancien sélectionneur de l’Algérie et la Côte d’Ivoire. Je travaille pour rendre l’équipe plus compétitive, plus audacieuse, plus ‘méchante’, surtout à l’extérieur, quand on joue dans des endroits plus hostiles. Il faut avoir envie de gagner ce type de matchs. On a l’ambition d’aller en demi-finales ou en finale de la CAN. Et pourquoi pas la gagner!"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport