RMC Sport

Coupe de France: l’OM respire un peu et file en 16es de finale

L’Olympique de Marseille s’est difficilement défait de l’AJ Auxerre, pensionnaire de Ligue 2, en 32es de finale de la Coupe de France mercredi (0-2). Suffisant pour mettre fin à sa série noire, et s’offrir un peu de répit.

Sortir, un peu, la tête du fond du seau. C’était l’objectif principal de ce déplacement de Coupe de France au stade de l’Abbé-Deschamps d’Auxerre, théâtre du 32e de finale de l’Olympique de Marseille, embarqué dans un tourbillon sur et hors du terrain depuis de longues semaines. Une mission accomplie, non sans mal par les joueurs de l’intérimaire Nasser Larguet, puisque les Olympiens ont pris leur temps pour s'imposer ce mercredi (0-2), face au 5e de Ligue 2.

Avec une équipe remaniée – Luis Henrique, Saîf-Eddine Khaoui ou encore Leonardo Balerdi étaient titulaires, au contraire de Steve Mandanda ou Florian Thauvin, sur le banc –, pour faire souffler un peu le corps et des esprits martyrisés par une période noire qui n’en finissait plus, l’OM a mis du temps à lancer la machine. Et le scénario aurait rapidement pu refaire basculer les Marseillais dans un doute qu’ils côtoient bien trop souvent ces derniers temps, si Yohann Pelé (5e) puis le poteau (21e) n’avaient pas privé le pensionnaire de L2 de l’ouverture du score. Balerdi aurait pu trouver la faille dans le premier acte, mais Axel Ngando a sauvé les siens sur sa ligne (38e).

>> Revivez la rencontre en direct commenté

Benedetto se montre en l’absence de Milik

Thauvin et Olivier Ntcham, pour sa première apparition sous le maillot olympien neuf jours après sa signature controversée, ont été lancés après la pause par Narguet, qui sentait son équipe trop timorée face à un adversaire décomplexé. Les Olympiens ont retrouvé plus de sérénité notamment au milieu. Le soulagement est finalement venu de la tête piquée de Dario Benedetto, servi par Pol Lirola (0-1, 54e). Le 5e but de la saison de l’Argentin, dont la place est menacée par l’arrivée du buteur polonais Arkadiusz Milik, et qui s’est beaucoup démené sur le front de l’attaque malgré son piqué manqué en début de match (14e).

Suffisant pour s’assurer une place dans le onze marseillais pour la suite de la saison, alors que le Polonais devrait revenir sur les pelouses la semaine prochaine ? Ce n’était qu’Auxerre, en face. Entré à la 81e minute, le jeune attaquant Ahmadou Bamba Dieng (20 ans) a lui inscrit son premier but avec les pros pour son premier match officiel dans les derniers instants (0-2, 90e+2). Sans briller, les Marseillais filent en 16es de finale de la compétition. Et mettent fin, surtout, à une série de sept matches sans succès (5 défaites, 2 nuls). C’est bien là l’essentiel.

Romain Daveau