RMC Sport

Canet-OM: "On a fait de la merde", l'énorme coup de gueule de Kamara

Boubacar Kamara et les Marseillais ont élé éliminés par les amateurs de l'AS Canet vainqueurs à domicile 2-1 en Coupe de France, le 7 mars 2021

Boubacar Kamara et les Marseillais ont élé éliminés par les amateurs de l'AS Canet vainqueurs à domicile 2-1 en Coupe de France, le 7 mars 2021 - RAYMOND ROIG © 2019 AFP

Après la défaite de l'OM dimanche face aux amateurs de Canet-en-Roussillon (2-1) en 16es de finale de la Coupe de France, Boubacar Kamara n'a pas mâché ses mots. "On a fait de la merde", a-t-il lâché.

"C’est la honte, il n’y a pas de mots, on a fait de la merde et il faudra payer." Les mots sont forts, le constat implacable. Boubacar Kamara s’est montré extrêmement cash (et lucide) après la défaite de l’OM ce dimanche soir face aux amateurs de Canet-en-Roussillon (2-1), synonyme d’élimination en 16es de finale de la Coupe de France.

"Il n'y a rien qui allait, je ne sais même pas quoi dire, on a fait de la merde, le résultat est juste. On n’a pas d’excuses, on joue contre une National 2 (la quatrième division française, ndlr), on est professionnels, on ne doit pas perdre, c'est une grosse erreur", a insisté Kamara, très remonté au micro d’Eurosport au coup de sifflet final.

"Une énorme déception" pour Larguet

Dans une saison décidément galère, l’OM a sombré un peu plus à Perpignan. Pour la dernière sur le banc phocéen de Nasser Larguet, qui va laisser sa place à l'Argentin Jorge Sampaoli, les coéquipiers de Dimitri Payet ont rendu une copie plus que médiocre. Menés dès la 20e minute de jeu sur un sublime coup-franc direct signé Jérémy Posteraro, ils se sont relancés avant la pause grâce à Arkadiusz Milik (38e). Mais Canet-en-Roussillon a logiquement repris l’avantage en seconde période sur un ballon piqué de Yohan Bai, parfaitement servi par un Posteraro intenable (71e).

"C'est une grosse déception, on attendait une équipe qui devait prendre la main, on s’est empêtré dans l’axe en première mi-temps. On n’a pas su les faire courir, on n’était pas dans la surface de vérité, c’est une énorme déception. On a essayé d’écarter le jeu en seconde période. C’est toujours la même chose… Quand on joue contre des amateurs, on doit monter le niveau technique. On a vu beaucoup de déchet technique. On n'a pas été à la hauteur d'une équipe de première division qui joue contre une N2", a constaté Larguet sur Eurosport.

Devant sa télévision, Sampaoli a pu constater l’immense chantier qui l’attend. Huitième de Ligue 1, l’OM tentera de sortir la tête de l'eau mercredi au Vélodrome face au Stade Rennais, en match en retard de la 22e journée.

RR