RMC Sport

Coupe de France: la ferveur des supporters de Rumilly-Vallières avant la demi-finale

À quelques heures de la demi-finale de Coupe de France face à l'AS Monaco, jeudi, quelques milliers de supporters de GFA Rumilly-Vallières ont organisé un bouillant comité d'accueil pour leurs joueurs.

Chants, fumigènes, écharpes... Tous les ingrédients d'une foule en délire étaient réunis pour le départ des joueurs de Rumilly-Vallières vers Annecy, où se tient jeudi soir leur demi-finale de Coupe de France contre l'AS Monaco (21h15). Environ 3.000 personnes se sont rassemblées dans la commune pour encourager l'effectif et le staff du modeste club de quatrième division (National 2).

Pour marquer le coup, le club avait décider d'effectuer une sorte de parade de trois kilomètres dans le centre-ville de Rumilly, avant de prendre l'autoroute pour Annecy à l'aide d'une escorte de la gendarmerie. Quatre minibus ont été affrétés pour transporter les joueurs, à partir du stade des Grangettes à Rumilly, là où les joueurs évoluent habituellement.

Ce petit tour auprès du public devait durer un petit quart d'heure, avant le couvre-feu de 19 heures. Il a finalement duré 40 minutes, tant les supporters étaient nombreux et enthousiastes.

Neuf équipes au tableau de chasse

Pour arriver en demi-finale, le GFA Rumilly-Vallières, entré au 4e tour, en a déjà passé dix. Avec toutes les péripéties possibles dues à la pandémie. Après avoir éliminé deux équipes de Régionale 3, l'équipe de l'Albanais (Pays de Savoie niché entre les lacs du Bourget et d'Annecy) a sorti, au 6e tour, Manival, club de R2 de la banlieue grenobloise, par forfait en raison de la crise sanitaire.

L'équipe a ensuite dû se défaire des amateurs de Limonest (N3), Saint-Priest (N2), Prix-les-Mézières (N3), Annecy (N1) et Le Puy (N2), avant de réaliser un premier exploit face au Toulouse FC (Ligue 2).

Le vainqueur de cette demie sera opposé au Paris Saint-Germain, qui a dû aller aux tirs au but pour éliminer le Montpellier HSC. La finale est prévue le 19 mai, au Stade de France.

JA avec Edward Jay