RMC Sport

Coupe de France: Pontivy chauffe Meunier, Andrezieux explose de joie pour l'OM

Andrézieux

Andrézieux - AFP

Le PSG et l'OM se déplaceront à Pontivy (N3) et Andrézieux (N2) pour le compte des 32es de finale de Coupe de France (5 et 6 janvier 2019). L'annonce de ces tirages a vivement fait réagir au sein des clubs amateurs.

Le GSI Pontivy n'a pas tardé à réagir au tirage au sort qui l'opposera au PSG en 32e de finale de Coupe de France. Les Bretons, via leur compte Twitter, ont ainsi identifié Thomas Meunier avec un petit message taquin à l'adresse du défenseur belge : "Prépare toi bien".

Thomas Meunier, bon client sur les réseaux, a réagi avec humour dans la foulée: "Waouw ! 5e division ! Chapeau à vous ! On se capte début janvier ! N'exagérez pas pendant les fêtes". 

"Le PSG, c'est énorme, vraiment énorme"

Le président du club morbihannais ne descendait pas de son nuage après l'annonce. "C’est le tirage, je n’arrive toujours pas à réaliser, c’est incroyable, a confié Jérôme Prévost à RMC Sport. Ma compagne me l’a dit ce matin: 'Tu reviens avec le PSG'. J’ai dit 'oui' en rigolant, mais c’est le tirage rêvé. C’était soit tomber plutôt sur un petit pour essayer de passer un tour, soit tomber sur un gros. Mais alors le PSG, c’est énorme, vraiment énorme."

"Marseille, ça fait toujours rêver"

Du côté d'Andrezieux (Loire), joueurs, staff et personnels administratifs ont explosé à l'annonce du duel annoncé contre l'OM. Située non loin de Saint-Etienne, la commune est très certainement animée par la rivalité qui touche les deux clubs professionnels.

Et les Andréziens, joueurs de National 2, ont donc hérité d'un beau cadeau, comme l'explique à RMC Sport leur vice-président, Philippe Pradier. "Marseille, ça fait toujours rêver, c’est quand même le détenteur du record de Coupe de France. Donc un club comme nous, qui n’a jamais eu l’occasion de jouer à ce niveau-là ou au moins contre un club de ce niveau-là... C’est la première fois qu’on va rencontrer un club de Ligue 1. On avait participé aux 16es de finale il y a trois ans, on avait espéré le PSG et Bordeaux. Puis lors du tirage au sort, sur les trois dernières boules, il y avait ces deux clubs. Là ça nous sourit, on est ravi."

A lire aussi >> Coupe de France: le tirage complet des 32es de finale

Tous les matchs de ces 32es de finale

Aiglon Lamentin (R1) - Orléans (L2)

US Charitoise ou Bourges (N3) - Olympique Lyonnais (L1)

Red Star (L2) - Caen (L1)

Saint-Pryvé (N2) - Aurillac (N3)

Nantes (L1) - Châteauroux (L2)

Bergerac (N2) - Niort (L2)

Viry-Châtillon (R1) - Angers (L1)

Entente Sannois-Saint-Gratien (N) - Montpellier (L1)

Lille (L1) - FC Sochaux (L2) 

Olympique Strasbourg (R2) - Saint-Etienne (L1) 

Croix (N2) - Raon-l'Etape (N3)

Olympique Saint-Quentin (N3) - FC Metz (L2)

Schiltigheim (N2) - Dijon (L1)

Amiens (L1) - Valenciennes (L2)

Gravelines (R1) - Villefranche Beaujolais (N)

Grenoble (L2) - Strasbourg (L1)

Marignane Gignac (N) – Clermont (L2)

Noisy-le-Grand (R1) – GFC Ajaccio (L2)

Canet Roussillon (N3) – AS Monaco (L1)

Sète 34 (N2) – FC Limonest (N2)

Lyon Duchère (N) – Nîmes (L1)

Crest-Aouste (R3) ou Le Puy (N2) – Nancy (L2)

ASF Andrézieux (N2) - Olympique de Marseille (L1)

Toulouse (L1) – Nice (L1)

Longueau (R2) - Vitré (N2)

Pontivy (N3) - PSG (L1)

Stade Pontivyen (N3) - Guingamp (L1)

Tours (N) - Les Herbiers (N2)

Bordeaux (L1) - Le Havre (L2)

Bastia (N3) ou Saint-Omer (R2) - Concarneau (N)

Rennes (L1) - Brest (L2)

Reims (L1) - Lens (L2).

PL