RMC Sport

PSG-Guingamp: Thuram revient sur le bluff d’Areola sur le penalty

Guingamp a réalisé un énorme exploit ce mercredi en sortant le PSG en quart de finale de la Coupe de la Ligue (2-1) au Parc des Princes. Marcus Thuram a réussi le penalty vainqueur après en avoir manqué un au préalable. Mais l’attaquant assure ne pas avoir été perturbé par sa discussion avec Alphonse Areola avant celui-ci.

C’est le personnage central de ce rocambolesque PSG-Guingamp (1-2) conclu par l’étonnante élimination des Parisiens en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Avec trois penalties sifflés pour l’En Avant. Dont deux tirés par lui, Marcus Thuram. Si l’attaquant breton a converti le dernier dans le temps additionnel assurant la qualification des siens, il avait manqué au préalable le premier penalty du match (61e), juste avant l’ouverture du score du PSG par Neymar (63e).

"C’est le brouillard"

Un penalty complètement manqué, marqué par une discussion entre Thuram et Alphonse Areola avant la tentative du fils du champion du monde 1998. Mais le premier nommé assure ne pas avoir été troublé par son ancien camarade de Clairefontaine. "Alphonse ne m’a perturbé, je me suis perturbé tout seul a-t-il reconnu au micro de Canal + Sport. J’avais l’habitude de tirer contre lui. L’année dernière, j’avais marqué contre lui. Franchement, je ne sais pas ce qu’il m’a dit. Je ne l’entends pas. C’est le brouillard. Je suis concentré sur mon penalty. Je prends mon élan, je lève les yeux et je ne vois pas la balle dans les filets. Je me dis qu’il y a un problème (sourire). Quand est venu l’occasion de tirer le penalty victorieux, j’ai pris mes responsabilités en tant que tireur de penalties pour la mettre au fond. J’ai eu chaud d’ailleurs car Alphonse la touche." 

dossier :

EA Guingamp

Mathieu Idiart