RMC Sport

Colombie-Angleterre: quand Higuita inventait le coup du scorpion contre les Anglais

René Higuita (Colombie)

René Higuita (Colombie) - AFP

La Colombie affronte ce mardi l’Angleterre en huitième de finale de la Coupe du monde 2018. Une confrontation sur laquelle planera éternellement le souvenir de René Higuita. Lors d’un match amical à Wembley en 1995, le gardien colombien avait surpris la planète football par un arrêt devenu légendaire: le coup du scorpion.

Le moment est venu de voir si l’Angleterre a bien fait de s’incliner lors de sa dernière rencontre du groupe G face à la Belgique (0-1). Ce mardi, les Three Lions joueront leur billet pour les quarts de finale du Mondial 2018 face à la Colombie. En cas de victoire, l’équipe dirigée par Gareth Southgate se trouverait sur une voie royale vers la finale dans une partie de tableau dépouillée de nombreux favoris pour le titre. Mais avant il faudra passer l’obstacle sud-américain. En cinq confrontations, les Anglais n’ont jamais perdu et n’ont concédé le nul qu’à deux reprises dont une fois en 1995 lors d’un match amical entré dans la légende grâce à René Higuita.

Le coup du scorpion éblouit Wembley

Ce soir-là, le 6 septembre, la Colombie avait tenu bon (0-0) face à une sélection anglaise composée de Steve McManaman, Gary Neville ou encore Alan Shearer. Dans un stade Wembley qui sonnait creux, les 20 000 spectateurs ont pu assister à un événement mémorable du football. Sur une frappe lointaine de Jamie Redknapp, René Higuita réalise une parade incroyable d’un coup du scorpion. "Je n’ai jamais quelque chose de comparable, lâchait le sélectionneur anglais après la rencontre auprès du Daily Mail. Mais je ne crois pas qu’il faille l’enseigner à nos gardiens. Même si cela fait plaisir aux supporters." Trop tard, René Higuita était entré dans la légende.

L’héritage d’Higuita

Considéré comme un bon gardien en Colombie, René Higuita n’a jamais évolué en Europe tout au long de ses 25 ans de carrière. International à 68 reprises entre 1985 et 1999, l’inventeur du coup du scorpion a expliqué ce qui l’a poussé à tenter un geste aussi invraisemblable. "Les enfants ont toujours été ma source d’inspiration, expliquait l’intéressé auprès de Mundo Deportivo en 2012. Je les ai toujours vu tenter des bicyclettes ou des ciseaux dans la rue ou sur les terrains de foot. Je me suis dit que cela serait bien de faire la même chose sur un arrêt. […] Ce jour-là en Angleterre, j’ai sauté sur une occasion que j’attendais depuis près de cinq ans."

Ospina 23 ans plus tard?

Si "El Loco" a finalement mis fin à sa carrière en 2010 après quelques coups du scorpion supplémentaires, son moment le plus mémorable reste sans conteste cet arrêt magique face à l’Angleterre. Ce mardi soir en huitième de finale du Mondial, il y a peu de chances de voir son successeur dans les buts, David Ospina, tenter le même geste. Mais on peut toujours rêver.

JGL