RMC Sport

Coupe du monde 2019: Le Graët fixe la barre très haut pour les Bleues

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a fixé un objectif élevé à l’équipe de France féminine à deux jours de son entrée en lice en Coupe du monde. Pour lui, les Bleues se doivent de viser les sommets.

L’équipe de France féminine débute la Coupe du monde, ce vendredi face à la Corée du Sud. Et pour Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), ce n’est que la première étape vers un objectif très élevé. Dans une interview au Parisien, le patron du football français a mis la pression aux Bleues.

"On doit être à Lyon le 7 juillet"

"J’ai dit aussi bien à Corinne Diacre (sélectionneure de l’équipe de France, ndlr) qu’aux filles qu’il faut aller en finale. On doit être à Lyon le 7 juillet." Il balaie d’un revers de main le fait que les Françaises ne sont pas favorites de cette compétition qui se disputera en France.

"Etions-nous favoris en Russie?"

"Je ne suis pas d’accord, a-t-il objecté sur la différence de vécu entre l’équipe de France féminine et celle masculine. Lorsqu’on a gagné la Coupe du monde en Russie, on était classé 7e Fifa. Les filles sont 4es. J’ai l’impression qu’on fait l’histoire à l’envers: étions-nous favoris en Russie? Je ne crois l’avoir vu nulle part."

Un message qui va dans le sens de celui adressé par Emmanuel Macron, président de la République, mardi lors de sa visite à Clairefontaine. "Une Coupe du monde est réussie quand elle est gagnée", a-t-il lâché devant les joueuses en tenant les mots identiques à ceux prononcés aux Bleus un an plus tôt. 

Le Graët se régale devant le jeu des Bleues

Noël Le Graët appuie son optimisme sur les performances des Françaises dans les grandes compétitions avec des demi-finales lors des JO 2012 (4e au final) et à la Coupe du monde 2011 (4e également). Derrière ce petit coup de pression, le président de la Fédération française de football (FFF) clame aussi son amour pour le jeu de cette équipe. "C’est un régal de les voir jouer", conclut-il.

NC