RMC Sport

Coupe du monde 2022: "J'ai fait tout ça pour l'Algérie", lance le YouTubeur frappé par Eto’o

Sadouni SM, le YouTubeur algérien frappé par Samuel Eto’o lundi après le match Brésil-Corée du Sud (4-1), s’est expliqué après avoir lancé des accusations de corruption contre le président de la Fédération camerounaise.

Quelques heures après avoir été frappé par Samuel Eto’o, le YouTubeur algérien Sadouni SM s’est expliqué dans une vidéo postée sur sa chaîne. "J'ai fait tout ça pour l'Algérie", a expliqué ce dernier pour justifier son action d’apostropher le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) sur le parvis du stade 974 à l’issue du huitième de finale de la Coupe du monde entre le Brésil et la Corée du Sud (4-1).

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

Sur la vidéo captée par un journaliste de La Opinion de Los Angeles, on y voit l’homme munie d'une caméra et d'un micro s’approcher de l’ancien attaquant du Barça, alors occupé à accorder des selfies, en lançant des "Gassama! Gassama!" Il faisait référence à l'arbitre gambien Bakary Gassama, qui a officié lors du barrage retour Algérie-Cameroun (1-2 a.p.), qui a qualifié les "Lions Indomptables", le 29 mars dernier. Après l'élimination, de nombreux supporters algériens ont soupçonné l'arbitre d'avoir été acheté. Ce fut encore le cas de ce YouTubeur qui a diffusé plusieurs autres vidéos remettant en cause la présence des Lions Indomptables au Qatar.

"J'ai confiance en la police qatarie"

"Je suis au poste de police pour l'enquête, a lancé le YouTubeur dans sa vidéo après l’agression de lundi. Il faut partager cette vidéo, comme Eto'o est une personnalité j'ai peur qu'ils camouflent le dossier, mais j'ai confiance en la police qatarie." Il a également montré quelques ecchymoses sur son bras et au visage.

"Il m'a détruit ma caméra et mon microphone, il m'a frappé là (montrant son menton, ndlr)", a-t-il ajouté. Un responsable de la Fécafoot a indiqué à l'AFP mardi matin que cette dernière ne souhaitait pas réagir. Légende du footbal africain et camerounais, Samuel Eto'o a été élu président de la Fédération camerounaise en décembre 2021. Il est également ambassadeur du comité d'organisation du Mondial qatari.

NC