RMC Sport

Coupe du monde 2022: l'Allemagne arrache le nul contre l'Espagne et reste en vie en vue des 8es

L'Espagne et l'Allemagne se sont quittées sur un match nul (1-1) ce dimanche soir dans le choc du groupe E à la Coupe du monde. Si la Roja est très bien placée pour la qualification en huitièmes, l'Allemagne devra batailler jusqu'au bout pour éviter une nouvelle élimination en phase de poules.

Letzter. C'est le mot allemand pour dire dernier, et c'est toujours celui qui décrit la position de la Mannschaft dans le groupe E de la Coupe du monde ce dimanche soir, après deux matchs disputés sur trois. Mais il y a dernière, et dernière place... Battue à la surprise générale par le Japon mercredi (2-1), l'Allemagne a cette fois arraché un précieux point du nul contre l'Espagne (1-1), qui change pas mal de choses pour elle.

Alors qu'elle était encore menée à dix minutes du coup de sifflet final et qu'une défaite aurait fortement compromis ses chances de qualification, l'équipe de Thomas Müller, en égalisant par l'intermédiaire du méconnu Niclas Füllkrug, s'est donné un peu d'air. Certes, la menace d'une nouvelle élimination dès le premier tour après le fiasco de 2018 est toujours réelle, mais un succès contre le Costa Rica jeudi prochain pourrait suffire. Si le Japon ne va pas chercher un résultat contre l'Espagne... Une Roja qui trône toujours en tête du groupe avec quatre points, et qui a beaucoup plus de marge après son carton inaugural (7-0) contre les Ticos.

>>> Revivez Espagne-Allemagne

Une première heure assez lente, mais une fin de match emballante

Sur le papier, cet Espagne-Allemagne à Al-Khor était l'un des matchs les plus attendus de la phase de poules de la Coupe du monde. Une affiche de prestige entre deux géants du football planétaire, deux cadors européens. Dans les faits, il n'a pas été franchement emballant pendant une heure. L'intensité n'a pas toujours été maximale, et le déchet technique a parfois été très présent pour un tel affrontement.

Malgré une frappe de Dani Olmo sur la barre de Manuel Neuer (7e) ou un but d'Antonio Rüdiger logiquement refusé pour une position de hors-jeu (39e), il a ainsi fallu attendre la 62e minute de jeu, et un centre parfait de Jordi Alba au premier poteau, pour voir l'entrant Alvaro Morata passer devant Niklas Süle, débloquer le score (1-0), et vraiment enflammer la rencontre. Dos au mur, Hansi Flick a alors procédé à plusieurs changements, en faisant entrer Leroy Sané, Lukas Klostermann et donc l'attaquant du Werder Niclas Füllkrug, 29 ans, qui a connu sa première sélection... il y a une dizaine de jours.

Soudainement plus mordante, plus dangereuse aussi, la Mannschaft est parvenue à égaliser à la 83e, quand Jamal Musiala (qui venait de gâcher une grosse occasion) a décalé Füllkrug, pour que celui-ci fusille Unai Simon du pied droit (1-1). L'Allemagne est encore dernière, donc, mais elle est toujours en vie.

Le classement du groupe E après deux journées :

1. Espagne, 4 pts (+3)

2. Japon, 3 pts (0)

3. Costa Rica, 3 pts (-6)

4. Allemagne, 1 pt (-1)

C.C.