RMC Sport

Coupe du monde 2022: "LOVE always wins", l'ironie de Batshuayi sur le maillot de la Belgique

Buteur lors de la victoire 1-0 de la Belgique contre le Canada à la Coupe du monde 2022, Michy Batshuayi a fait référence sur Twitter à la polémique sur l'interdiction de la mention "LOVE" sur le maillot des Diables Rouges.

"Pas de problème, [l'amour] gagne toujours", a tweeté mercredi soir Michy Batshuayi après la victoire 1-0 de la Belgique contre le Canada. Auteur du seul but de la soirée, l'ancien attaquant de l'Olympique de Marseille a publié son message en reprenant le mot "LOVE" pour commenter le fait que la FIFA ait fait masquer la mention "LOVE" du maillot extérieur des Diables Rouges.

>> Revivez Belgique-Canada (1-0)

>> Toutes les informations sur la Coupe du monde 2022 au Qatar en direct sur RMC Sport

La FIFA y voit une publicité déguisée

La Belgique a été contrainte par la FIFA de masquer cette inscription sur sa tenue. Une étiquette a été apposée pour camoufler le mot qui figure dans le col. "C’est triste, mais la Fifa ne nous laisse pas le choix. Pour le reste, l’équipement reste inchangé", a commenté le directeur général de la RBFA, Peter Bossaert.

Officiellement, la FIFA a argué que la mention "LOVE" contrevenait au règlement sur la publicité déguisée, qui est interdite sur tous les équipements des sélections nationales participant à la Coupe du monde 2022. Pour l'instance dirigeante, l'inscription contestée fait référence au festival de musique Tomorrowland.

Mais cette polémique a éclaté en pleine controverse autour de l'interdiction du brassard "One Love", que plusieurs sélections européennes (dont la Belgique) envisageaient de porter en soutien à la communauté LGBTQ+. Ce brassard de capitaine a toutefois été porté lors de Belgique-Canada par la ministre belge des Affaires étrangères Hadja Lahbib, présente dans la tribune officielle du Ahmad bin Ali Stadium. Avant elle, la ministre allemande de l'Intérieur, chargée des Sports, Nancy Faeser, a également enfilé ce brassard à l'occasion du match Allemagne-Japon (1-2).

JA