RMC Sport

Coupe du monde 2022: Müller ouvre la porte à une retraite internationale après le fiasco allemand

Marqué par l'élimination de l'Allemagne dès le premier tour du Mondial, Thomas Müller a fait une déclaration qui peut ressembler à des adieux à la sélection. Hansi Flick, lui, se voit rester.

"C'est une catastrophe absolue." Thomas Müller n’a pas mâché ses mots après le fiasco de son équipe. Comme en 2018 en Russie, l’Allemagne a pris la porte dès la phase de groupes de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Une énorme désillusion pour un pays qui faisait partie des favoris à la victoire finale. Les hommes d’Hansi Flick ont pourtant dominé le Costa Rica (4-2) ce jeudi soir, mais avec seulement quatre points en trois matchs ils ont été devancés dans le groupe E par le Japon et l’Espagne.

>> Toutes les infos du Mondial 2022 en direct

"Ça fait incroyablement mal, parce que notre résultat aurait pu suffire. On a un sentiment d'impuissance", a réagi Müller, qui a ensuite fait une déclaration ressemblant à des adieux. Le joueur du Bayern Munich, champion du monde 2014, pourrait-il prendre sa retraite internationale à 33 ans, douze ans après ses débuts avec la Mannschaft ?

>> Revivez Costa Rica-Allemagne (2-4)

"Merci beaucoup"

C’est ce qu’il a laissé entendre au micro du média ARD : "Je ne sais pas ce qui va se passer. Mais s’il s’agissait de mon dernier match, je voudrais dire un dernier mot : ce fut un immense plaisir. Chers amis, merci beaucoup. J'ai essayé à chaque match de laisser mon cœur sur le terrain. Parfois, il y a eu des larmes de joie, parfois de la douleur, mais j’ai toujours joué avec amour, vous pouvez en être sûr. Maintenant, je dois voir pour tout le reste. Merci beaucoup."

Hansi Flick, lui, se voit poursuivre l’aventure avec l'Allemagne. "J'étais en colère après la première mi-temps. Notre objectif était de marquer trois ou quatre buts, mais les occasions étaient là. Nous n'avons pas perdu le match aujourd'hui, mais nous n'avons pas été efficaces dans ce tournoi. La déception est énorme. Nous devons d'abord surmonter cela. En ce qui me concerne, je resterai sélectionneur national. J'aime ça, le défi de l’Euro 2024 me motive", a annoncé le sélectionneur allemand dans des propos rapportés par Der Tagesspiegel.

Sous contrat jusqu’en 2026, Flick n’a pas fait de déclaration tonitruante en conférence de presse. Il devrait a priori reste sur le banc de la Mannschaft. Un possible départ quelque soit le résultat au Mondial n’a jamais été évoqué.

RR avec TM