RMC Sport

Coupe du monde: la VAR offre un précieux succès à la Suède contre la Corée du Sud

Claesson et Larsson

Claesson et Larsson - @AFP

La Suède a dominé la Corée du Sud (1-0), lundi à Nijni Novgorod, grâce à un penalty accordé par la vidéo et transformé par Grandqvist. Peu en réussite face au but pour leur premier match dans cette Coupe du monde, les hommes de Janne Andersson ont joué à se faire peur en fin de match.

Suède - Corée du Sud : 1-0

Les buteurs : Grandqvist (65e sp)

Le onze de la Suède : Olsen - Lustig, Granqvist, Jansson, Augustinsson - Claesson, Ekdal, Larsson, Forsberg - Toivonen, Berg.

Le onze de la Corée du Sud : Cho - Lee, Park, G. Kim, Jang Hyun-Soo - W. Kim, Koo Ja-Cheol, Lee, Ki, Kim Min-Woo - Son, Hwang Hee-Chan.

>> Revivez le match en live

Sélection suédoise cherche buteur

"La Coupe du monde sans moi, ce n’est pas la peine de regarder. Je le pense vraiment." Zlatan Ibrahimovic exagère à peine. Sans lui, en tout cas, en dehors d’un penalty transformé par Grandqvist, la Suède n’a pas su marquer aujourd’hui. Il lui aura manqué un attaquant de classe mondiale pour son entrée en lice dans la Coupe du monde 2018, face à la Corée du Sud (1-0). Marcus Berg, Ola Toivonen et Emil Forsberg, pour ne citer qu’eux, ont rivalisé de maladresse face au but, l’action la plus marquante étant la première de ce match.

Servi à droite de la surface après une touche rapidement jouée depuis le côté gauche, Toivonen a glissé le ballon à Berg devant lui, seul face au but (20e). L’attaquant de 31 ans a trouvé le portier sur sa route à bout portant. Emil Forsberg (49e), très attendu par son pays, et Ola Toivonen (56e) n’ont pas été plus précis, bien que pour le second nommé, le raté doit autant à sa maladresse qu’à la classe du gardien adverse.

Un héros nommé Cho

Le 1er tir de ce match a donc eu lieu à la 20e minute de jeu, c’est la deuxième plus longue attente dans une Coupe du monde depuis 1966, selon Opta. Sur cette tentative à bout portant de Marcus Berg, Hyun-woo Cho a réalisé une incroyable parade. Préféré à Seung-gyu Kim, le gardien coréen ne devait pas débuter ce match initialement. Deux autres tentatives suédoises (18e, 29e) ont été contrées in extremis par un tacle de Young-gwon Kim en première période, au plus fort de la domination suédoise. Solide et rassurant pendant plus d’une heure, Hyun-woo Cho s’est encore imposé avec brio devant Toivonen (56e). Pris à contre-pied, il n’a, en revanche, rien pu faire sur le penalty de Grandqvist (65e).

La vidéo utilisée à bon escient

N’en déplaise à ses détracteurs, la vidéo n’a pas connu d’accroc depuis le début de la compétition. Une fois encore, la VAR a été judicieusement utilisée par le corps arbitral en seconde période. Alors que M. Aguilar avait laissé le jeu se poursuivre dans un premier temps, après un tacle sur Claesson dans la surface coréenne, il s’est ensuite dirigé vers son moniteur. L’arbitre de cette rencontre a alors pu se rendre compte que Min-woo Kim avait bien attrapé la cheville de son adversaire. Après quelques secondes de réflexion, il a accordé un penalty à la Suède, transformé par Granqvist. La Suède est deuxième du groupe F, à égalité de points avec le Mexique, et trois unités devant l'Allemagne, qu'elle défiera samedi prochain (20h).

VIDEO. Mondial 2018 - Zlatan supporter n°1 de la Suède, et ça vaut le détour !

QM