RMC Sport

France-Pérou: Deschamps explique pourquoi il a changé de système

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, s’est réjoui de retrouver un bloc plus compact avec le 4-2-3-1 face au Pérou (1-0), au moins en première période. Positionné en ailier gauche dans ce système, Blaise Matuidi a tout raté ou presque. Mais pas aux yeux de son sélectionneur.

Le 4-2-3-1 de Didier Deschamps passait au révélateur contre le Pérou (1-0), ce jeudi. Et après une victoire arrachée de haute lutte à Ekaterinbourg, force est de constater qu’il n’a pas levé tous les doutes. Les Bleus, s’ils ont retrouvé une forme de solidité en première période, ont surtout beaucoup subi en seconde.

"Beaucoup de points satisfaisants" pour Deschamps

"C’est un schéma rationnel, après il y a des questions d’équilibre aussi, a reconnu Didier Deschamps au micro de RMC Sport. Ça a bien fonctionné aujourd’hui. D’autres fois, dans un autre système, ça a aussi marché. J’ai choisi ce système-là par rapport à l’équipe péruvienne, pour la mettre la plus en difficulté possible. Il y a beaucoup de points satisfaisants, on verra par la suite."

Matuidi a joué "dans son registre"

La curiosité de ce schéma tactique résidait dans la bonne tenue du couloir gauche. Un rôle dévolu à Blaise Matuidi, positionné à une place inhabituelle de milieu offensif gauche. Le Turinois devait bloquer son couloir et animer offensivement. Il a connu un déchet technique important et n'a pas toujours été irréprochable offensivement. "Chacun aura sa propre analyse, s'est défendu Deschamps. Blaise a joué dans son registre, il a été très important par rapport à leur côté droit qui était très efficace. Il n’a évidemment pas les qualités de dribble de Kylian ou d’un joueur offensif. Mais il est là, et par rapport aux autres joueurs, le fait que Paul n’était pas loin de lui a été important."

QM avec Mohamed Bouhafsi à Ekaterinbourg