RMC Sport

La dernière punchline d’Ibrahimovic: "Chaque jour, je deviens plus beau"

Zlatan Ibrahimovic a profité de son retour en équipe de Suède pour régaler l’assistance d’une nouvelle sortie pleine d’ego. Dans son style inimitable, l’attaquant de l’AC Milan a vanté son corps d’athlète, alors qu’il évolue toujours au plus haut niveau à 40 ans.

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur lui. Ou si peu. A 40 ans, Zlatan Ibrahimovic continue de côtoyer le gratin du ballon rond. Malgré quelques blessures, l’attaquant de l’AC Milan évolue toujours au plus haut niveau. En huit apparitions, il a inscrit 3 buts et délivré 2 passes décisives cette saison avec le club lombard. De quoi lui rouvrir les portes de l’équipe de Suède.

Cinq mois après avoir manqué l’Euro (en raison d’un souci au genou), le colosse scandinave s’apprête à porter à nouveau le maillot national. "Ça fait du bien, enfin!", s’est-t-il réjoui ce lundi devant la presse. L’occasion pour Zlatan de distiller une nouvelle punchline légendaire. Avec son égo et son sourire habituels. "Chaque jour, j'apprends à mieux connaître mon corps. Il devient plus vieux, la tête devient plus jeune et moi je deviens plus beau", a lâché l’homme aux 118 sélections (62 buts).

"Avoir un équilibre dans mon temps de jeu"

Reste à savoir si "Ibra" sera en mesure de tenir sa place en Géorgie (ce jeudi) et face à l’Espagne (dimanche), en éliminatoires de la Coupe du monde 2022. La décision reviendra au sélectionneur Janne Andersson. "Tout le monde veut jouer, mais je crois que je dois avoir un équilibre dans mon temps de jeu, en raison des blessures dont je viens. Si je trouve le bon équilibre, je devrais pouvoir jouer autant que possible", a expliqué l’ancienne star du PSG, qui a fait son retour en sélection en mars dernier, après cinq ans d’absence.

Auteur d’une belle campagne de qualification, la Suède est actuellement en tête du groupe B, avec deux points d’avance sur l’Espagne et six points sur la Grèce. "Je suis ici parce que je suis un membre de l'équipe, a rappelé le meilleur buteur suédois de l’histoire. Si Janne veut que je joue les deux, je jouerai les deux. S'il veut que je n'en joue qu'un, j'en jouerai un. Tout dépend de ce que veut Janne."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport