RMC Sport

Messi menacé, le match amical Israël-Argentine annulé

L’Argentine n’affrontera pas Israël samedi à Jérusalem, comme cela était prévu. Alors que la pression montait côté palestinien, la décision a été prise d’annuler ce match amical à quelques jours du début de la Coupe du monde, selon la presse argentine.

Le conflit israélo-palestinien a une conséquence dans la préparation de la Coupe du monde pour l’Argentine. Lionel Messi et ses coéquipiers devaient affronter Israël ce samedi à Jérusalem, en match amical, à quelques jours du début de la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet).

Mais face à la pression mise par l’ambassadeur palestinien en Argentine ou encore la vingtaine de personnes qui ont brûlé des maillots argentins en marge de l’entraînement des joueurs de Jorge Sampaoli à Barcelone, la Fédération a décidé d’annuler cette rencontre selon la presse locale. Selon les médias israéliens, le match a été annulé en raison des "menaces et provocations" contre la star de l'équipe d'Argentine Lionel Messi. 

Alors que les Palestiniens, et notamment le Fatah, se sont réjouis de cette décision, de nombreuses voix en Israël se sont élevées, soit pour critiquer Benjamin Netanyahu, qui avait fait de ce match une caisse de résonance politique, soit, pour appeler à des mesures de rétorsion contre les Palestiniens.

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman s'est désolé mercredi que le match de préparation au Mondial-2018 entre Israël et l'Argentine ait été annulé et que l'équipe sud-américaine ait cédé à "ceux qui prêchent la haine" de son pays.

"Il est dommage que l'élite du football argentin n'ait pas su résister aux pressions de ceux qui prêchent la haine d'Israël et dont le seul objectif est de violer notre droit fondamental à nous défendre et de détruire Israël", a tweeté le ministre, dans la première réaction publique émanant d'un haut responsable gouvernemental après l'annonce de l'annulation du match.

Vers un match amical à Barcelone

Le sélectionneur de l’Albiceleste souhaite désormais organiser un match amical à Barcelone, où son équipe est en stage, avant le décollage pour la Russie. L’adversaire pourrait être Malte ou Saint-Marin.

PK