RMC Sport

Mondial 2018: Buffon veut que les Italiens "oublient leur club" et laissent leur "esprit critique" à la maison

Avant le barrage retour face à la Suède, le capitaine de l'Italie, Gianluigi Buffon, a appelé à l'union sacrée, et a demandé à ses supporters d'oublier leurs clubs, le temps d'un match.

L'Italie est au bord du précipice. Après le match aller perdu en Suède (0-1), la Squadra Azzura doit impérativement inverser la tendance ce lundi à San Siro, si elle ne veut pas manquer la prochaine Coupe du monde. Pour mettre toutes les chances du côté de son équipe, Gianluigi Buffon, le capitaine de la sélection a demandé aux supporters qui viendront dans l'habituel stade du Milan AC et de l'Inter, de soutenir à fond leur pays et d'oublier leurs clubs :

A lire aussi >> Italie: suspendu contre la Suède, Verratti se fait dézinguer par la presse italienne

"J’aimerais, et je serais ému si chaque personne qui vient au stade ne porte pas le maillot de son club"

"Les joueurs se sentent compris et soutenus par le public. C’est déterminant pour la suite. Il ne faut pas que les supporters arrivent au stade dans un esprit critique. Dans un moment comme celui que nous vivons, cela rendrait la situation que plus difficile. J’aimerais, et je serais ému si chaque personne qui vient au stade ne porte pas le maillot de son club, Juve, Milan, Rome, Naples, Inter et revête le maillot de la sélection. C’est la seule chose que je peux recommander" a demandé le gardien de 39 ans en conférence de presse.

La dernière fois que les Transalpins ont raté un Mondial, c'était en 1958. Autant dire qu'une contre-performance ce lundi, serait vécu comme un drame national.

AG