RMC Sport

Mondial 2018: la drôle d’attitude de Falcao pendant Pérou-Colombie

Radamel Falcao et les Colombiens, ainsi que les Péruviens ont eu une attitude très douteuse pendant le match entre les deux nations.

Radamel Falcao et les Colombiens, ainsi que les Péruviens ont eu une attitude très douteuse pendant le match entre les deux nations. - AFP

A la fin du match entre le Pérou et la Colombie (1-1), Radamael Falcao a été surpris en train de glisser quelques mots aux joueurs péruviens alors que le score nul et synonyme de qualification pour les deux équipes. De là à voir un arrangement?

A-t-on assisté un "match de la honte" entre le Pérou et la Colombie? Après un match nul (1-1), les deux équipes ont respectivement obtenu leur place de barragiste et leur qualification pour le Mondial 2018. Alors que tout le monde savait à l’avance que ce score suffisait au bonheur des deux pays si le Brésil gagnait contre le Chili, et que le Venezuela faisait de même au Paraguay, une drôle de scène a interpellé durant la rencontre.

A lire aussi >> Mondial 2018: les 23 équipes déjà qualifiées (et les barragistes)

Quelques mots dans les oreilles péruviennes...

A six minutes du coup de sifflet final, alors que le panneau d’affichage affichait toujours le score de 1-1, Radamel Falcao est parti subtilement glisser quelques mots aux joueurs péruviens main sur la bouche, pour éviter que les caméras lisent sur ses lèvres. Jusque-là rien de choquant puisque cette pratique s’est largement répandue dans le football moderne. Mais au vu des réactions des Incas il y a de quoi s’interroger sur la nature de ses propos.

Les deux équipes connaissaient les résultats des autres matches

Les deux équipes avaient préalablement été mis au courant par l’intermédiaire de leurs staffs des résultats des autres matches des éliminatoires de la zone Amsud. On peut donc supposer que le capitaine des Cafeteros a demandé à ses adversaires de lever le pied et que lui et ses hommes ont promis de faire de même.

A lire aussi >> VIDEO - Mondial 2018: le Panama qualifié grâce à un but fantôme… qui élimine les Etats-Unis

Un rythme inexistant en fin de match

Une hypothèse d’autant plus vérifiable par la réaction de l’un des Péruviens, qui a fait mine de demander à ses coéquipiers de calmer le jeu, et surtout par le rythme de la fin de la rencontre, totalement inexistant.

VIDEO. OL - Lopes : "On a entièrement confiance en Genesio"

dossier :

Radamel Falcao

AG