RMC Sport

Mondial 2018: la police anglaise se méfie "de la violence extrême" des hooligans russes

-

- - AFP

Dans un entretien accordé au Telegraph, Mark Roberts, responsable de l’unité spécialisée dans le foot de la police britannique, s’inquiète de potentielles attaques des hooligans russes au Mondial 2018. Il veut toutefois croire en la vigilance de la police russe.

En dominant la Slovénie (1-0), l’Angleterre a décroché jeudi son billet pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Et si les fans des Three Lions sont tout à leur joie, du côté des forces de l’ordre, l’heure est à la vigilance.

A lire aussi >> Coupe du Monde 2018: "Ce sera un festival de violence" annoncent les hooligans russes

Dans les colonnes du Telegraph, Mark Roberts, qui coordonnait les opérations de police britannique à l’Euro 2016 et qui fera de même lors du Mondial, estime que les hooligans russes, à l'origine de violents affrontements avec les fans anglais à Marseille durant l’Euro 2016, sont capables de frapper de nouveau.

A lire aussi >> Mondial 2018: les hooligans russes sous haute surveillance 

"Il y a un risque"

"Il y a un risque quand on regarde ce qu’il s’est passé à Marseille. Vous avez simplement à aller sur Youtube pour voir qu’il y a un problème de hooligans en Russie et qu’ils agissent généralement avec un niveau de violence extrême. Il y a clairement un problème potentiel."

Roberts veut toutefois croire que la Russie sera sur le qui-vive pour protéger les 10 000 à 20 000 fans anglais attendus. "La question est donc de savoir si la police russe va s’en occuper sérieusement. Ce que j’ai vu est assez rassurant à ce sujet."

VIDEO >> Russie : Des tribunes "hors d'un stade" pour la Coupe du monde 2018

JBi