RMC Sport

Mondial 2018: "Mentalement je suis prêt", annonce Giroud dans Team Duga

A deux jours de retrouver les Pays-Bas dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2018, Olivier Giroud, toujours titulaire en Bleus bien que remplaçant à Arsenal, se sent d’attaque mentalement pour aider l’équipe de France. Il se dit même prêt à faire du rab pour être tout à fait au point physiquement.

Toujours acculé mais jamais à terre. Relégué sur le banc des remplaçants depuis un peu plus d’un an à Arsenal, Olivier Giroud répond toujours présent lorsqu’il s’agit de porter haut les couleurs de l’équipe de France. Et même en manque de rythme actuellement, il se dit prêt à aider les Bleus à remporter le match de qualification pour le Mondial 2018 face aux Pays-Bas, ce jeudi (21h). Invité exceptionnel de l’émission Team Duga, l’avant-centre tricolore nous a rassurés sur son état d’esprit.

A lire aussi >> Galatasaray: pour Gomis, un retour chez les Bleus "est possible"

"J’ai des certitudes"

"Mentalement, je suis prêt. J’ai des certitudes. Mais le temps de jeu, c’est important. Et physiquement, je n’en ai pas eu beaucoup, reconnaît volontiers l’attaquant des Gunners. Je vais faire en sorte de travailler lors des jours qui viennent avant le match pour être dans les meilleures dispositions pour jeudi. Ceux qui ont un peu moins joué, comme Lolo (Koscielny), Kylian (Mbappé) et moi, on va faire un petit supplément, surtout ceux qui n’ont pas beaucoup joué ce week-end", a pour autant assuré Olivier Giroud.

A lire aussi >> Equipe de France: Varane forfait, Zouma le remplace

Giroud prêt à "faire du rab"

"Ça va faire du bien de transpirer un peu et pourquoi pas de faire un peu de rab. On est là pour ça et pour être à 100% pour l’équipe ce jeudi", a-t-il ensuite martelé. Ce dernier reste par ailleurs conscient que l’enjeu reste très important, en vue de la qualification pour le Mondial 2018. "C’est une bouffée d’oxygène si on gagne ce match. Ça va être l’un des matches les plus importants qu’on aura eu à jouer ces derniers mois. Avec la contre-performance en Suède, on est dans l’obligation de gagner contre un concurrent qui n’a pas dit son dernier mot", explique-t-il avec beaucoup de lucidité.

A voir aussi >> Deschamps: "Mbappé marquera plus de buts dans l'axe"

Décisif à chaque fois (ou presque) avec les Bleus

Ce dont on peut être certain, c’est que l’ancien montpelliérain donnera tout, s’il a la chance de débuter le match face aux Pays-Bas. "Je suis toujours heureux ici en équipe de France. Je donne toujours le maximum et ça marche plutôt bien. J’ai de bonnes statistiques (27 buts et 7 passes décisives en 64 sélections), il faut continuer comme ça. Le fait d’être efficace avec un faible temps de jeu, c’est très important pour moi et j’espère garder ce ratio le plus élevé possible." Didier Deschamps est averti.

A voir aussi >> Bleus: Deschamps explique pourquoi il a pris Mbappé… mais pas Dembélé

DC