RMC Sport

Oubliez "God save the queen", l'hymne de l’Angleterre est maintenant "Football is coming home"

Depuis le début de la Coupe du monde en Russie, les supporters anglais reprennent en chœur un slogan entêtant. Mais pourquoi ce "Football is coming home" est si important pour les fans des Three Lions ? Explications.

Les grands événements sportifs laissent souvent la trace à des viéos virales et autres chansons de supporters devenues mythiques. Après le "Will Grigg’s on fire" des supporters nord-irlandais pendant l’Euro 2016, la Coupe du monde 2018 ne fait pas exception. En France, N’Golo Kanté et Benjamin Pavard ont déjà leur propre chanson. En Angleterre, le cri de ralliement des fans se fait au son de "Football is coming home". Un refrain devenu presque pénible pour les supporters des autres nations engagées au Mondial. Encore plus après la victoire des Anglais contre la Colombie (1-1, 4 tab à 3) en huitième de finale ce mardi

Un tube en 96

Depuis 22 ans les supporters anglais reprennent sans cesse ce slogan. En 1996, l’Angleterre s’apprête à accueillir l’Euro de football près de 150 ans après avoir créé ce sport. Le groupe Baddiel, Skinner et les Lightning Seeds sort un titre intitulé "Three Lions" pour soutenir la sélection avant la compétition. Trente années après la victoire au Mondial 1966, tout le pays espère un nouveau titre. La chanson fait un carton et devient un véritable tube outre-Manche. Le parcours des Gascogne, Shearer et consorts a bien aidé. Malheureusement la belle histoire s’achève en demi-finale après un duel intense contre l’Allemagne, futur vainqueur. 

Une nouvelle version de la chanson sort même en 1998 avant la Coupe du monde en France et fait encore recette. Une autre verra le jour en 2010 avec moins de succès cette fois. 

Un symbole de l’Angleterre des années 90

Si la chanson a rencontré un tel succès au Royaume-Uni c’est aussi parce qu’elle donnait une belle image du pays. Après les années Thatcher, l’Angleterre du milieu des années 90 est marquée par une vague d’optimisme porté par un renouveau politique. Dans le sillage d’un jeune premier ministre, Tony Blair, le mouvement "Cool Britannia" se développe. La pop anglaise cartonne dans le monde avec Oasis ou encore les Spice Girls, toute l’Angleterre se met à vibrer. Le football aussi renait après la création de la Premier League en 1992 et les supporters rêvent de titres internationaux. Le nouvel échec au Mondial 1998, sonne comme un coup d’arrêt dans la tête des fans des Three Lions. 

Une blague pendant 22 ans

Mais cela n’empêche pas le phénomène "Football is Coming home" de déferler à nouveau sur l’Angleterre et en particulier chez les fans de foot. Depuis 22 ans, le running-gag ne s’est jamais arrêté et montre une nouvelle fois toute l’autodérision dont sont capables les Anglais. Désabusés par les mauvais résultats de leur sélection, les fans reprennent les paroles au second degré. Mais la Coupe du monde 2018 a changé les choses. 

Le Mondial 2018 promis à l’Angleterre

Entre une équipe jeune et dynamique, un tableau amputé des autres favoris et les folles théories, les Three Lions pourraient bien aller jusqu’en finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. Et les supporters se sont remis à vibrer. Désormais, ce "Football is coming home" montre la confiance presque infinie des Anglais dans l’équipe menée par Gareth Southgate. 52 ans après son unique victoire au Mondial, l’Angleterre rêve de ramener le trophée Jules Rimet à la maison. Avant cela, il faudra battre la Suède en quart de finale.

Sans surprise, la chanson a eu un gros succès sur toutes les plate-formes de streaming, comme en témoigne ce graphique de Spotify qui illustre le record de "Three Lions" mardi.

JGL