RMC Sport

Riolo: "Nouvelles impressions sur les Bleus et la Coupe du monde…"

Retour sur les deuxièmes matches de poule de la Coupe du monde 2018…

On a donc revu tout le monde. Les impressions ont-elles changé? Sur le jeu, pas forcément, mais les résultats ont pu influer sur l’idée générale. Et dans un tournoi d’un mois, le résultat, tant qu’on l’a, on avance. Que ça plaise ou non.

Nos Bleus ne sont pas vraiment séduisants, rien de neuf sur le sujet, mais comment exclure que le "Deschamps Style" continue de fonctionner? Un état d’esprit collectif et combatif, du talent par instant, c’est largement suffisant. La France gagne les duels, c’est la base du projet.

La classe de Kroos

A côté des Bleus, les Allemands et leur jeu ont failli prendre la porte. Il a fallu la classe, le courage, le mental de Kroos pour les sauver et regarder devant. Si les Suédois avaient réussi leur coup, certains les auraient félicité. Je ne sais pas par quel raisonnement savant, au sortir de cet Allemagne/Suède riches en émotions, ceux qui mettent des notes aux joueurs, ont pu imprimer que les Suédois avaient été meilleurs. Un mystère que j’ai constaté plusieurs fois. Les équipes qui ne font rien d‘autre que défendre sont mieux notées que celles qui attaquent, qui essayent et ratent des occasions!! C’est incroyable. Et ça arrive même si l’équipe refusant le jeu perd! Je ne comprends pas.

Evidemment, c’est le même constat pour l’Espagne. Deux équipes au style similaire. On les juge globalement plus sévèrement. Comme si on trouvait prétentieuse cette envie de contrôler le jeu, de dominer…

En parlant de style, ces deux sélections sont à part. Isolées. Les autres jouent tous de la même façon. La différence se situe juste dans la vitesse des transitions. La possession devient un ennemi.

Dans le groupe de l’Allemagne, mon « chouchou » Mexicain a encore gagné. J’aime leur sortie de balle rapide, le jeu vertical très préparé qui est mis en place. Ils ont néanmoins un souci, c’est le ratio situation de but/finition.

Les progrès de Lukaku

L’autre collectif du moment, c’est la Belgique. Huit buts en deux matches, même face au Panama et à la Tunisie, ce n’est pas anodin. J’ai assez critiqué Lukaku pour ne pas le féliciter aujourd’hui. Ses progrès sont évidents. Les appels, la finition, il ne mise plus que sur son physique. La tête est là. Bosser avec Thierry Henry ne peut pas faire de mal. Sinon, on flippe sur la défense? On veut voir contre un gros? Ok ok, et bien on verra. On a le temps. La réflexion vaut pour l’Angleterre d’Harry Kane. Belgique et Angleterre se sont vite qualifiés pour les 8e. Je dirais même que peu importe la première place puisque ça croise avec l’homogène groupe H.

Pour sa deuxième sortie, le Brésil s’est paraît-il rassuré. Ils doutaient vraiment? Peut-être. Le Brésil, ça se passe surtout dans la tête. Peut-être même trop. L’émotion, c’est bien, mais à un moment faut la gérer. Neymar et le sketch permanent, c’est lassant. Neymar et ses coiffeurs, Neymar et sa cheville, Neymar et ses larmes mises en scène, Neymar qui parle mal à Thiago Silva … J’adore cette équipe et ses joueurs, mais à un moment, je vais finir par comprendre ceux qui souhaitent qu’elle prenne une bonne claque sur son museau capricieux.

Et nos deux superstars? Messi et Ronaldo? Le premier est au milieu d’un marasme total. Il peut encore et c’est déjà fou, sauver sa sélection. On l’attend mardi soir. L’autre porte son équipe. Une bouillie de foot et une idole qui marque les buts. Le fantasme Maradona 86 rôde. Je dirais que ça ressemble plus à l’Argentine 90.

Plus en retrait au niveau « star système », mes deux joueurs préférés de ce début de Mondial sont Modric et Isco. Deux faiseurs de jeu. On dit souvent que le « 10 » des années 80 n’existe plus. Ces deux-là transforment cette phrase en « idée reçue »…

Dans plusieurs groupes, on va avoir une belle troisième journée. Le plus gros suspense sera autour de Nigeria/Argentine. Pour ceux qui aiment croire aux choses folles, il y aura aussi Iran/Portugal.

Sur cette semaine, je vois plusieurs matches à ne pas rater: Iran/Portugal, Islande/Croatie et Nigeria/Argentine. Allemagne/Corée du Sud, Mexique/Suède, Serbie/Brésil, Sénégal/Colombie. Au moins, un par jour. C’est bien non?

Daniel Riolo