RMC Sport

Covid-19: huis clos, masques, variant Omicron... le football européen de nouveau menacé en Europe

L'Allemagne et les Pays-Bas ont entrepris le retour des huis clos dans les stades de football, face à la flambée du nombre de cas positifs au coronavirus en Europe. Des décisions dans ce sens pourraient se répéter, compte tenu de la contagiosité du variant Omicron.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, pose déjà de sérieux problèmes dans l'organisation des matchs de football en Europe. Face aux cas de plus en plus nombreux dans la société et parmi les effectifs des clubs, plusieurs pays ont d'ores et déjà annoncé le retour des huis clos. Il n'est toutefois pas encore question de reports majeurs, voire de suspensions.

· France: le masque de retour, un foyer au LOSC

Un cluster d'une vingtaine de cas de Covid-19 a été signalé au sein des services intendance et billetterie du LOSC. Aucun cas n’est cependant à déplorer dans l'entourage du groupe professionnel. Le club lillois a par ailleurs testé tous les non-vaccinés et les contacts à risque des personnes positives. À Reims, l'entraîneur Oscar Garcia et son adjoint Ruben Martinez ont aussi été testés positifs.

C'est dans ce contexte que le ministère des Sports a annoncé le retour du masque obligatoire dans les équipements sportifs, en intérieur comme en extérieur. Dans les stades de football, cela vaut pour toutes personne âgée de 11 ans et plus. "L’objectif demeure de garantir la continuité d’une pratique sportive normale et la bonne tenue du spectacle sportif", a souligné le gouvernement.

· Allemagne: le huis clos de retour en Bundesliga, Bayern-Barça peut-être concerné

En Allemagne, où des restrictions drastiques ont été prises à l'égard des personnes non-vaccinées afin d'endiguer la nouvelle flambée (plus de 450 cas pour 100.000 habitants), des clubs ont été contraints de rejouer à huis clos. Pour la 13e journée du championnat, la victoire 3-1 du Bayer Leverkusen à Leipzig s'est déroulée sans public. "On doit partir du principe que la Bundesliga va continuer sans spectateurs. C'est une décision juste", a déclaré Michael Kretschmer, le président de l'exécutif du Land de Saxe, qui a imposé ce huis clos au RB Leipzig. Le Land de Bade-Wurtemberg (Fribourg et Stuttgart) s'est également prononcé en faveur de la fermeture des stades aux spectateurs.

En Allemagne, chaque région est autonome pour décider des mesures anti-Covid. "Le football a une importante fonction d'exemplarité", a rappelé le populaire chef du gouvernement régional bavarois Markus Söder, qui a annoncé de facto le retour du huis clos pour le Bayern Munich. "Si on ferme les marchés de Noël, il n'est pas cohérent d'envoyer 15.000 ou 18.000 personnes au football", a-t-il également plaidé. Aucune date n'a toutefois été fixée pour le moment, alors que le champion de Bundesliga reçoit le FC Barcelone en Ligue des champions le 8 décembre.

Le Bayern Munich a récemment enregistré plusieurs cas positifs, dont celui de Joshua Kimmich, voué aux gémonies pour avoir déclaré ne pas vouloir se faire vacciner dans l'immédiat. Une situation qui pourrait ne plus être possible l'année prochaine, car le futur chancelier Olaf Scholz a annoncé que la vaccination obligatoire ferait l'objet d'une proposition de loi.

· Portugal: le variant Omicron a provoqué la "farce" Belenenses SAD-Benfica

En raison de 13 cas positifs, la Belenenses SAD n'avait pu aligner que neuf joueurs (dont deux gardiens) face au SL Benfica. La rencontre a été interrompue en seconde période, lorsque l'équipe a été réduite à six et que le score était de 7-0. Deux jours après, l'Institut national de santé du Portugal a indiqué que les joueurs contaminés étaient sans doute porteurs du variant Omicron. D'autant que l'un d'entre eux avait récemment voyagé en Afrique du Sud.

Sur le plan sportif, la ligue portugaise a demandé une réunion urgente avec le gouvernement et les autorités sanitaires pour obtenir une informatioçn "claire sur le protocole d'urgence" en vigueur dans les compétitions sportives professionnelles. Mercredi, un match de la 13e journée entre Tondela et et Moreirense a été reporté en raison d'un foyer de Covid dans le club hôte. En revanche, le prochain de Benfica, le derby contre le Sporting, aura bien lieu, même si le capitaine de l'équipe adverse, Sebastian Coates, a dû déclarer forfait à cause du coronavirus.

· Pays-Bas: tous les matchs à huis clos

Les Pays-Bas, qui compte plus de 20.000 nouveaux cas par jour, a fermé ses stades dès mi-novembre. La sélection masculine de football a ainsi disputé son match décisif de qualification pour la Coupe du monde 2022 sans spectateur, face à la Norvège (2-0).

JA avec AFP