RMC Sport

Covid, pass sanitaire: ce qui change pour la pratique sportive à partir de ce 1er octobre

Ce vendredi 1er octobre marque l’entrée en vigueur d’une nouvelle mesure sanitaire pour la pratique du sport afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Le passage au mois d’octobre impose une nouvelle mesure sanitaire aux sportifs dans le cadre du plan de lutte contre la propagation du coronavirus, dévoilé par le gouvernement en juin dernier. Seulement imposée aux adultes jusqu’alors, la présentation d’un pass sanitaire est désormais obligatoire pour les pratiquants de 12 à 17 ans pour pratiquer en club ou participer à une compétition.

Les jeunes qui auront 12 ans en cours d’année disposeront d’un délai de deux mois pour présenter le pass (un délai qui permet aux adolescents à peine âgés de douze ans au 30 septembre 2021 de recevoir leur schéma complet de vaccination). Dans les lieux où le pass sanitaire est obligatoire, le port du masque n’est plus systématiquement imposé et dépend d’une décision préfectorale prise au regard de la situation sanitaire du département.

Les tests restent gratuits pour les mineurs au-delà du 15 octobre

Il existe toujours plusieurs moyens de présenter un pass sanitaire valide: un schéma vaccinal complet, un examen de dépistage RT-PCR, un test antigénique (qui resteront gratuits pour les mineurs au-delà du 15 octobre) ou un autotest réalisé sous la supervision d’un des professionnels de santé d’au plus 72h. Enfin, un certificat de rétablissement suite à une contamination au Covid-19 sera également accepté.

Selon les chiffres du ministère de l’Education nationale et des Sports, 72% des 12-17 ans en France avaient reçu une première dose de vaccin au 28 septembre, soit 3,6 millions de jeunes. Le gouvernement a par ailleurs décidé d’exempter de présentation de pass sanitaire les élèves (mineurs ou majeurs) et leurs enseignants dans tous le lieux d’enseignement habituels comme les piscines ou les gymnases.

NC