RMC Sport

Reprise du foot amateur: pass sanitaire pour tout le monde, joueurs comme spectateurs

La FFF annonce ce samedi que le retour du football amateur en août sera soumis au pass sanitaire pour tous: joueurs, staffs, dirigeants, encadrants ou bénévoles. "La solution la plus sure pour reprendre le football en protégeant au mieux nos pratiquants et pratiquantes", clame Le Graët.

Le football français va pouvoir reprendre à tous les étages. À moins d’une semaine du début de la saison de Ligue 1, la Fédération française de football annonce que tous les championnats, nationaux, régionaux et départementaux, pourront redémarrer dans les semaines à venir. Avec la contrainte du pass sanitaire pour tous ses acteurs.

Les moins de 12 ans exemptés

Un certificat de vaccination, un test négatif de moins de 48h ou un résultat de test RT-PCR positif attestant du rétablissement du Covid-19 sera alors demandé pour tous les "pratiquants et pratiquantes ainsi que de l’ensemble des acteurs du football amateur, bénévoles, encadrants, parents et dirigeants". La FFF détaille son protocole: "le pass sanitaire sera requis pour pouvoir jouer au football et accéder aux vestiaires ainsi qu’aux tribunes avant chaque entraînement ou chaque match de compétition".

Concernant toutes les fédérations sportives françaises, ce pass sera obligatoire le 30 septembre pour les 12-17 ans, alors que les moins de 12 ans seront exemptés par cette mesure. Rappelons que les adultes sont d’ores et déjà soumis au pass sanitaire pour la pratique ou l’encadrement du football.

Les championnats pourront alors reprendre comme prévu, en août pour les compétitions nationales, à la fin du mois pour les premiers tours de la Coupe de France et courant septembre pour les compétitions régionales et départementales.

Le Graët: "Le pass sanitaire est une contrainte supplémentaire pour nos licenciés et nos clubs"

"Nous sommes conscients que le pass sanitaire est une contrainte supplémentaire pour nos licenciés et nos clubs, explique le président Noël Le Graët dans le communiqué de la FFF. Mais cette mesure apparaît aujourd’hui comme la solution la plus sure pour reprendre le football en protégeant au mieux nos pratiquants et pratiquantes. Leur santé est notre priorité. La mise en place du pass sanitaire permet également au football, et au sport français en général, de participer, à son niveau, à l’effort collectif dans la lutte contre la Covid-19 et au retour progressif à la vie normale."

JAu