RMC Sport

Affaire Rabiot: le PSG communique... mais ne se mouille pas

Dans un communiqué diffusé ce vendredi, le PSG s'exprime sur la décision d'Adrien Rabiot de ne pas faire partie de la liste des suppléants pour la Coupe du monde en Russie. Le club affirme sa volonté de ne "pas interférer dans un dossier qui concerne avant tout un joueur et la sélection à laquelle il est rattaché".

Le PSG sort de son silence dans l'affaire Rabiot. Dans un communiqué, le club de la capitale explique ce vendredi avoir "pris connaissance des déclarations ce jour d’Adrien Rabiot à la suite de sa décision de se retirer de la liste des suppléants de l’équipe de France en vue de la prochaine Coupe du monde en Russie".

Ce vendredi, Adrien Rabiot s'est enfin expliqué sur sa décision de ne pas faire partie de la liste des suppléants pour le Mondial. "Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive", confie-t-il dans une lettre ouverte révélée par RTL.

"Car depuis toutes ces années, le message était clair, ce sont les performances qui ouvrent les portes de l'équipe de France", ajoute-t-il. "Je me doutais du retentissement qu'aurait ma décision, mais je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes", assure-t-il également, visiblement remonté et touché par les critiques.

"Un dossier qui concerne avant tout un joueur et la sélection à laquelle il est rattaché"

Dans son communiqué, le PSG affiche de son côté un certain recul, tout en rappelant le parcours de son joueur. "Au-delà du débat qui s’est fait jour dans la sphère publique, le club tient à souligner le lien particulier qu’il nourrit avec un joueur arrivé au centre de formation en 2010", souligne Paris.

"Et qui a ensuite gravi avec talent et caractère tous les échelons jusqu’à devenir un élément majeur de notre effectif professionnel. Très compétitif sous les couleurs de notre maillot, qu’il a déjà honoré à 207 reprises à seulement 23 ans, Adrien représente l’un des porte-drapeaux les plus brillants du système de formation de notre club", détaille le PSG, qui fait part de sa volonté de ne "pas interférer dans un dossier qui concerne avant tout un joueur et la sélection à laquelle il est rattaché".

"Le club rappelle son attachement profond aux équipes nationales et aux valeurs qu’elles incarnent et souhaite le meilleur à ses internationaux français convoqués pour la Coupe du monde", est-il écrit en conclusion de ce communiqué.

Didier Deschamps est également revenu sur le choix d'Adrien Rabiot ce vendredi dans Larqué Foot, dont il était l'invité exceptionnel. "Je peux comprendre la déception, les suppléants n'ont pas le sourire, je l'imagine bien. Mais il doit vivre avec son choix. C'est un jeune joueur, il a 23 ans, ça doit lui servir", a expliqué le sélectionneur, pour qui une exclusion définitive du milieu parisien n'est pas à l'étude. "Je ne vais pas anticiper, je ne suis pas quelqu'un qui prend des décisions extrêmes", a-t-il assuré.

RR