RMC Sport

Allemagne-France, les notes des Bleus: Lacazette brille, Tolisso confirme…

L'équipe de France a concédé le match nul en fin de rencontre en Allemagne (2-2) ce mardi. Alexandre Lacazette avait pourtant placé les Bleus sur la bonne voie par deux fois et a brillé à la pointe de l'attaque.

Mandanda: 5,5

Une première période plutôt tranquille, puisque les quelques tentatives allemandes ont souvent été déviées par les milieux de terrain français. Une sortie un peu tardive a néanmoins empêché Werner de filer seul au but (38e). Après le repos, Steve Mandanda ne peut pas faire grand-chose sur l’égalisation de Werner puis celle de Stindl. Et touche du bout des doigts le ballon juste après le coup franc sur la barre de Kroos, signe qu’il était sur la trajectoire. Point négatif pour le Marseillais: un jeu au pied parfois hésitant à la relance.

Jallet: 5 (remplacé par Pavard, 64e)

Match propre de la part de Christophe Jallet, peut-être un peu plus entreprenant que face au pays de Galles vendredi. Un peu laissé seul face à ses adversaires en première période par un manque de repli défensif des ailiers, que ce soit Mbappé ou Martial selon leurs permutations.

A lire aussi >> Revivez le nul entre l'Allemagne et les Bleus

Varane: 6

Match plutôt solide de la part du capitaine des Bleus. Même s’il s’est retrouvé par moment un peu plus en difficulté qu’Umtiti pour museler le côté droit dans le dos de Jallet. L’égalisation provient d’un ballon glissé par Özil entre lui et le Niçois. Malgré tout, son association avec Umtiti se révèle rassurante et complémentaire.

Umtiti: 6

Serein dans l’axe de la défense, Samuel Umiti sait aussi se montrer efficace et âpre au duel. Son sens de l’anticipation permet aussi aux Bleus de se positionner en situation de contre plus rapidement. Un bon match de la part du Barcelonais, même si les Allemands n’ont pas forcément beaucoup insisté dans l’axe mais plutôt sur les côtés. En revanche, il est un peu en retard sur la deuxième égalisation allemande en permettant la déviation de Götze pour Stindl.

Digne: 6,5 (remplacé par Kurzawa, 82e)

C’est le duel à suivre depuis la grosse blessure de Benjamin Mendy. Layvin Kurzawa et Lucas Digne sont en concurrence pour la place de titulaire au poste de latéral gauche. Et le Barcelonais a sans doute marqué des points avec ce match face à l’Allemagne. Solide défensivement, inspiré offensivement, l’ancien Lillois a trouvé le bon équilibre. Une remise parfaite pour Martial en une touche de balle aérienne sur l'ouverture du score.

A lire aussi >> VIDEO. Allemagne-France: le but collectif sublime des Bleus, avec un geste parfait de Martial

Tolisso: 6,5

Le plus en vue du trident du milieu de terrain. D’entrée, Corentin Tolisso a dicté le tempo du jeu des Bleus par ses percussions et ses bons décalages. Un peu plus prudent par la suite, notamment en seconde période. Mais une solide prestation de l’ancien Lyonnais.

Rabiot: 5

Dans un rôle de sentinelle, Adrien Rabiot a manqué d’agressivité pour verrouiller l’entrejeu. Quelques pertes de balle simples à la relance et un tacle manqué sur le contre qui amène la première égalisation allemande (1-1, 57e). Ce fameux tacle qui est censé casser ce type d’action dangereuse… Un petit manque d’expérience sans doute encore à ce poste clé, lui l’habituel relayeur.

Matuidi: 6 (remplacé par Nzonzi, 64e)

Du bon et du moins bon dans le jeu de Blaise Matuidi. Un peu moins en vue dans l’impact qu’à l’accoutumée, mais en même temps plus précis dans les transitions offensives. Il réalise notamment le changement d’aile parfait pour la remise de Digne sur le but de Lacazette. Remplacé par Nzonzi, vite dans le bon tempo au milieu, mais coupable sur l’égalisation de Stindl en le laissant s’infiltrer dans la surface (2-2, 92e).

A lire aussi >> Argentine: Agüero victime d’un malaise contre le Nigeria

Mbappé: 6,5

De la générosité dans ses appels et ses courses, toujours cette vista dans sa gestuelle. Mais de bons mouvements souvent vains face à la défense allemande, malgré une feinte de frappe dévastatrice sur Plattenhardt (32e). Un bon match, bonifié par cette subtile passe décisive pour Alexandre Lacazette sur le second but des Bleus.

Martial: 6,5

Il a mis du temps à entrer dans son match. Des prises de balle pas vraiment évidentes pendant trente minutes et un très mauvais choix sur un contre mal négocié en solitaire alors qu’il avait un deux contre un à jouer avec Mbappé (26e). Mais sur un geste de grande classe dont il a le secret, Anthony Martial a laissé sur place Süle dans la surface, avant de décaler parfaitement Lacazette pour l’ouverture du score. Malgré tout, Martial doit encore se montrer plus tueur face au but, notamment en fin de match lorsqu’il glisse une passe à Trapp en excellente position plein axe (88e). Une balle de 3-1 ratée qui coûte cher, au final.

A lire aussi >> Mondial 2018: Eriksen prend feu et qualifie le Danemark

Lacazette: 8 (remplacé par Griezmann, 75e)

Il avait beaucoup à gagner en l’absence d’Olivier Giroud pour mener la pointe de l’attaque des Bleus. Et Alexandre Lacazette a répondu présent. Très impliqué défensivement, le Gunner s’est montré précieux dans les sorties de balle et dans ses déviations dos au but. Une activité récompensée par un but facile (1-0, 33e), mais important pour la confiance deux ans et demi après sa seule réalisation face au Danemark (2-0) le 29 mars 2015. Moins en vue après le repos, il s’est montré clinique pour tromper Trapp en face-à-face après un service parfait de Mbappé (2-1, 72e). Griezmann avait fait chuter l’Allemagne d’un doublé à l’Euro 2016, Lacazette était tout proche d’une performance similaire.

A lire aussi >> St-Etienne: Oscar Garcia sur le départ

D.W