RMC Sport

Arménie-France : les notes des Bleus

Paul Pogba et Raphaël Varane

Paul Pogba et Raphaël Varane - AFP

Fortement remaniée par rapport à la victoire contre le Portugal trois jours plus tôt (2-1), l’équipe de France a livré une prestation solide ce mardi en Arménie (3-0). Si la défense s’est montrée fébrile, à l’exception de Raphaël Varane, Paul Pogba, Loïc Rémy et André-Pierre Gignac ont particulièrement brillé.

Steve Mandanda (6)

Pour sa deuxième rencontre consécutive dans le but des Bleus, Steve Mandanda a eu peu de travail. Mais sans son bel arrêt à la 10e minute, l’équipe de France aurait pu douter. Auteur d’une sortie autoritaire et musclée avant la mi-temps et d’un arrêt en deux temps (47e).

Christophe Jallet (4)

Pour son sixième match en Bleu, le premier depuis le 26 mars 2013 (0-1 contre l’Espagne), le défenseur de l’OL n’a pas marqué de points. Fébrile, il a très peu pris son couloir droit mais a surtout commis plusieurs erreurs de relance. L’une d’elle aurait même pu coûter un but (58e).

Raphaël Varane (7)

Quel que soit son partenaire en défense centrale, Raphaël Varane assure. Associé à Jérémy Mathieu, le joueur du Real Madrid a encore enfilé le costume de patron. Sa sérénité et sa lecture du jeu ont soulagé une arrière-garde tricolore bien fébrile. A la sortie de Blaise Matuidi, il a enfilé le brassard de capitaine pour la première fois de sa carrière en Bleu.

Jérémy Mathieu (4,5)

Avec Varane, Sakho, Koscielny et Mangala, Jérémy Mathieu sait que la concurrence au poste de défenseur central est rude. Pas sûr qu’il ait grimpé dans la hiérarchie ce mardi. Le joueur du Barça a connu un début de partie très délicat, se faisant effacer deux fois avec facilité. Il a ensuite surtout cherché à se rassurer en jouant simple. A noter toutefois sa bonne ouverture en direction d’André-Pierre Gignac sur le premier but (7e).

Lucas Digne (4,5)

Habituelle doublure de Patrice Evra, le joueur du PSG avait l’occasion de se montrer. Mais le latéral gauche de 21 ans a peu brillé. Son apport offensif est resté limité et le danger est souvent venu de son côté. Peut mieux faire.

Moussa Sissoko (5)

Titularisé sur le côté droit du milieu de terrain, le joueur de Newcastle a eu du mal à entrer dans le match. Auteur de deux grosses fautes, il a été averti dès la 4e minute. Si son implication n’est pas remise en cause, il a fait peu de différences. Remplacé par Antoine Griezmann (60e), buteur plein de sang froid en fin de match (84e).

Morgan Schneiderlin (6)

Placé juste devant la défense, l’Alsacien a d’abord souffert, comme tout le milieu de terrain tricolore. Mais il est petit à petit monté en puissance, grattant plusieurs ballons dans les pieds arméniens. A joué juste.

Blaise Matuidi (5,5)

Capitaine pour la deuxième fois consécutive, le milieu du PSG s’est encore beaucoup donné face à de vaillants arméniens. Il n’a toutefois pas réalisé son meilleur match sous le maillot bleu. Remplacé par Paul Pogba (7) à la mi-temps. Excellent, le Turinois a apporté toute sa classe, comme sur ce slalom de génie où il a effacé plusieurs défenseurs arméniens et provoqué un penalty (55e).

Dimitri Payet (5,5)

Positionné dans le rôle de meneur de jeu qu’il affectionne et où il brille à l’OM, Dimitri Payet s’est montré très disponible. Toujours aussi à l’aise techniquement, le Marseillais a combiné à plusieurs reprises avec Rémy et Gignac, sans toutefois se montrer décisif. Remplacé par Rémy Cabella (60e).

André-Pierre Gignac (7,5)

Cinq ans jour pour jour après son dernier but en sélection, « APG » a retrouvé le chemin des filets, en transformant un penalty (60e). Avant sa cinquième réalisation en Bleu, le meilleur buteur de L1 (9 réalisations) a beaucoup pesé sur la défense arménienne. Motivé et remuant, il a offert un bon ballon à Rémy pour l’ouverture du score (7e) et s’est créé deux belles occasions (37e, 40e). Son ouverture pour Griezmann sur le troisième but est un modèle du genre (84e). Un très bon match. Remplacé par Karim Benzema (87e).

Loïc Rémy (7)

Peu utilisé à Chelsea, Loïc Rémy s’est montré très en jambes ce mardi à Erevan. Opportuniste sur un centre de Gignac, il a marqué son septième but en équipe de France (7e). Il aurait pu inscrire un doublé mais sa frappe a été repoussée par le poteau (20e). Une belle complicité avec Gignac. Remplacé par Mathieu Valbuena (73e).

Alexandre Alain Rédacteur