RMC Sport

Gignac : « Je me suis dit : "Tu es un grand garçon" »

André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac - AFP

Titulaire en équipe de France pour la première fois depuis plus de quatre ans, André-Pierre Gignac n’a pas manqué l’occasion de briller aux yeux du sélectionneur en inscrivant un but et en délivrant deux passes décisives, mardi en Arménie (0-3). Un visage conquérant qu’il n’avait pas forcément affiché lors de ses précédentes sorties avec les Bleus.

André-Pierre, comment avez-vous vécu votre retour ?

C’est un beau retour, avec trois buts marqués et aucun encaissé. On a connu une première mi-temps plus difficile et une seconde davantage dans la dynamique actuelle de l’équipe de France. C’est bien pour la suite.

Que vous êtes-vous dit avant le match ?

D’être concentré, généreux dans l’effort et de faire ce que je sais faire. J’ai récupéré quelques ballons et j’ai essayé d’en donner, avec plus ou moins de réussite. Je suis satisfait individuellement et collectivement. Sur le penalty, je suis allé chercher le ballon parce que c’est le rôle de l’attaquant. Je ne me suis pas posé de question, je me suis concentré et je l’ai mis au fond.

« J’espère faire partie de l’aventure »

Vous vous étiez trouvé timide lors de votre dernière sélection en Géorgie (septembre 2013)…

Oui et ça m’avait joué des tours. Aujourd’hui, je me suis dit : "Tu es un grand garçon, tu vas t’installer bien devant, tu as acquis pas mal d’expérience et il va falloir prendre les choses en main, assumer tes responsabilités." Et ça a plutôt pas mal marché. Mais ce que je retiens, c’est que j’ai passé dix jours avec un groupe qui vit super bien, où je connais tout le monde.

Le prochain rendez-vous avec l’équipe de France…

(Il coupe) Déjà laissez-moi être performant avec mon club pour espérer pourvoir revenir. Parce que si je ne suis pas performant, je ne reviendrai certainement pas. J’espère faire partie de l’aventure encore longtemps.

la rédaction avec JS, à Erevan