RMC Sport

Coupe du monde: les Bleus doivent-ils avoir peur de l'Argentine?

Au bord du gouffre à l'heure d'affronter le Nigeria, l'Argentine a arraché sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en l'emportant 2-1. Elle affrontera la France en étant regonflée à bloc, mais les Bleus peuvent croire à la qualification, selon les membres de la Dream Team RMC Sport.

Elle a lutté, tremblé et l’a finalement emporté grâce à son sauveur Marcos Rojo. En grand danger après son nul face à l’Islande (1-1) et sa déroute contre la Croatie (3-0), l’Argentine est parvenue à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en l’emportant ce mardi face au Nigeria (2-1). Elle affrontera l’équipe de France pour un choc qui s’annonce savoureux. Avec d’un côté, une équipe qui revient de loin mais qui a affiché de sérieuses lacunes depuis le début de la compétition. Et de l’autre, une formation qui a terminé en tête de sa poule, mais qui n’a livré qu’une très bonne mi-temps (la 1ère contre le Pérou) en trois rencontres en phase de groupes.

Alors, faut-il craindre cette Albiceleste ? "Bien sûr, les Argentins reviennent de loin. Mais est-ce que ça signifie qu’ils vont être plus motivés que nous ? Les Français auront aussi à cœur de marcher sur l’Argentine. La motivation sera la même de chaque côté. Les Bleus voudront montrer qu’ils sont là et qu’ils peuvent se qualifier. L’Argentine, avec cette équipe, essaie de jouer, mais c’est compliqué de mettre cette équipe au même niveau que nous. L’Argentine reste malade", selon Jérôme Rothen, membre de la Dream Team RMC Sport.

"Difficile de faire un pronostic"

Pour Rolland Courbis, l’équipe de France arrive également en huitièmes avec un léger avantage sur la sélection de Jorge Sampaoli. "L’Argentine a Lionel Messi qui est capable à tout moment de faire quelque chose. Je pense que la France est quand même un peu au-dessus, alors que ça aurait été du 50-50 contre la Croatie. L’Argentine est une équipe qui pourrait être très bonne, mais qui ne l’est pas", note-t-il.

Frank Lebœuf, lui, se veut plus mesuré. "L’Argentine est dans un esprit positif, à l’inverse de l’équipe de France, qui a plusieurs points d’interrogation. Mais j’ai l’impression que la France est capable de se mettre au niveau de ses adversaires. Si l’Argentine se met à jouer, je pense que la France peut en faire autant. C’est difficile de faire un pronostic", observe-t-il.

"Ça va se jouer sur le côté tactique et si des individualités font la différence", selon Rothen. Réponse samedi, 16h.

RR