RMC Sport

Coupe du monde: les Bleus viseront les demi-finales... mais Deschamps a droit à l'erreur

Noël Le Graët a annoncé la prolongation de Didier Deschamps à la tête des Bleus ce mardi, en fixant l'objectif des demi-finales à la Coupe du monde. Sans envisager de se séparer de son sélectionneur en cas d'échec.

"Didier Deschamps reste entraîneur de notre équipe nationale jusqu'à la fin de l'Euro 2020". Noël Le Graët l'a officialisé ce mardi, lors d'une conférence de presse organisée au pied levée, où il a également été question des objectifs fixés au sélectionneur. Le président de la FFF l'a énoncé clairement, les Bleus viseront les demi-finales de la Coupe du monde. Mais il a également insisté à plusieurs reprises sur le fait que le sort de Deschamps ne serait pas lié à la réalisation de cet objectif.

"Quand on a confiance en quelqu'un, on imagine que l'objectif sera atteint. Pour nous, ce sera le dernier carré. Il faut absolument que notre équipe, sportivement, joue avec cette volonté. Mais son contrat n'est pas lié à ça. Quelle que soit la place de l'équipe de France, il sera en place jusqu'à l'Euro 2020."

>> La conférence de presse de Le Graët

"Le meilleur, sans ambiguité"

Les deux prochaines grandes compétitions internationales se joueront donc avec Deschamps sur le banc français. Quoi qu'il arrive, martèle Le Graët. Même le pire, avec une élimination au premier tour du Mondial ?

"L'équipe de France ne sera pas éliminée au premier tour du Mondial, rétorque-t-il. Cette possibilité n'est pas évoquée dans son contrat. Je fais partie des gens optimistes. J'ai confiance en Didier, on va faire une bonne Coupe du monde. Quand on annonce la signature de quelqu'un, on ne pense pas à son licenciement le lendemain. Didier est l'homme adapté à cette situation. Je suis persuadé qu'il va réussir, parce que c'est le meilleur, sans aucune ambiguïté." On en reparle en juillet prochain.

>> Deschamps est prolongé