RMC Sport

Deschamps, droit aux Bleus

-

- - -

L’ancien capitaine de l’équipe de France a été officiellement nommé sélectionneur des Bleus ce dimanche. A 43 ans, Didier Deschamps succède à Laurent Blanc. Il tentera de mener la sélection nationale au Mondial 2014 au Brésil.

L’incertitude sur le nom du successeur de l’équipe de France aura donc duré à peine plus d’une semaine. Après avoir entamé les négociations avec Noël Le Graët samedi, Didier Deschamps, 43 ans, a trouvé un accord avec le président de la FFF. Il est le nouveau patron des Bleus. Les négociations ont duré jusqu’à très tard dans la nuit de samedi à dimanche. Et la « 3F » a officialisé sa nomination dans ses nouvelles fonctions dans un bref communiqué publié en fin d’après-midi sur son site officiel. Didier Deschamps tiendra une conférence de presse très attendue, ce lundi, au siège de la FFF en compagnie de Noël Le Graët.
Il sera évidemment question des modalités de son contrat. Selon l’exigence du dirigeant breton, celui-ci devrait porter sur deux ans, c’est-à-dire sur les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, avec un renouvellement automatique de deux années supplémentaires en cas de qualification pour le Mondial brésilien. Dans une optique optimiste, « DD » pourrait diriger les Bleus jusqu’à l’Euro 2016, organisé en France. Pour mener à bien sa mission, Didier Deschamps pourra s’appuyer sur son fidèle bras doit, Guy Stéphan.

Deschamps vise l’Euro 2016

Si son staff sera moins étoffé que celui de Laurent Blanc, selon le souhait de Noël Le Graët, l’ancien entraîneur de l’OM espère toujours pouvoir compter sur Antonio Pintus, son préparateur physique, et Nicolas Dehon, l’ex-entraîneur des gardiens de l’OM. Très proche de Steve Mandanda, la présence de ce dernier est très loin d’être acquise, notamment en raison de la concurrence avec Hugo Lloris. Une semaine après avoir rompu son contrat avec l’OM, le technicien basque donne en tout cas une nouvelle dimension à sa carrière. Promis à la « maison bleue », celui qui avait manqué le wagon en 2008 a fait une croix sur une année sabbatique pour relever l’un des défis de sa vie : emmener les Bleus vers de nouveaux titres.

Aurélien Brossier avec Mohamed Bouhafsi