RMC Sport

Equipe de France: avec une telle précocité, quand Mbappé peut-il battre le record de Thierry Henry ?

Quadruple buteur face au Kazakhstan (8-0) samedi soir, Kylian Mbappé a soigné ses statistiques avec les Bleus. Après 52 sélections, il compte déjà 23 buts, le tout à seulement 22 ans. A ce rythme-là, il pourrait battre le record de Thierry Henry d’ici environ cinq ans.

La machine Kylian Mbappé continue de battre des records de précocité. Avec son quadruplé face au Kazakhstan (8-0), samedi, l’attaquant du Paris Saint-Germain est devenu le plus jeune joueur français à atteindre un tel total de buts, 23 désormais. Le précédent recordman s’appelait Thierry Henry et il était à l’époque plus de trois ans plus âgé que Kylian Mbappé actuellement. Le cadre est posé.

Il y a un détail, malgré tout : les matchs internationaux sont plus nombreux aujourd’hui qu’il y a vingt ans, ce qui a permis à Mbappé d’enchaîner les rencontres, depuis sa première sélection en mars 2017. Mais il suffit d’observer le nombre de buts après 52 sélections (le total du Parisien aujourd’hui) pour se rendre compte que le numéro 10 des Bleus, avec 23 réalisations, est en avance sur Thierry Henry (22), Antoine Griezmann (19) ou Olivier Giroud (18) après autant de capes.

Même Lionel Messi (14 buts) et Cristiano Ronaldo (20) n’étaient pas aussi prolifiques que Mbappé après 52 sélections. Il reste malgré tout quelques exceptions. Côté français : David Trezeguet, qui comptait 28 buts après 52 rencontres sous le maillot des Bleus. Mais l’attaquant franco-argentin avait atteint ce total à plus de 26 ans, rien à voir avec Mbappé qui n’a encore que 22 printemps. Surtout, l’un était uniquement un avant-centre axial quand l’autre a joué une grande partie de ses matchs en Bleus sur un côté.

Le record de Henry pour fin 2026 ?

A l’international, il y a aussi un autre roi de la précocité : Neymar. Le Brésilien, après 52 matchs avec la Seleçao, avait déjà marqué à 35 reprises. Mais en ayant disputé une énorme majorité de rencontres amicales (40 sur 52). Dans un autre monde ou presque, Pelé (53 buts) ou Gerd Müller (61 buts) comptaient bien plus de buts que Mbappé après 52 sélections. Mais on parle là d’un football qui n’a rien à voir avec celui d’aujourd’hui en terme de scores et d’intensité.

Kylian Mbappé se compare sans doute davantage aux chiffres d’un Thierry Henry que d’un Pelé et ça tombe bien car c’est le record de "Titi", 51 buts en équipe de France, qu’il pourrait aller chercher à terme. Au rythme actuel de Kylian Mbappé, c’est-à-dire une dizaine de matchs par an avec les Bleus et 5,6 buts par an en moyenne, il aurait encore besoin de cinq années pleines, ce qui nous emmènerait fin 2026, après la Coupe du monde aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. A condition que personne d’autre n’améliore le record d’ici-là, ce qui n’est pas acquis puisque Griezmann (42), Benzema (35) ou même Giroud (46) peuvent légitimement l’avoir en ligne de mire eux aussi.

Robin Wattraint Journaliste RMC Sport