RMC Sport

Equipe de France: Deschamps répond aux polémiques de calendrier pour le PSG et Rennes

Interrogé ce samedi en conférence de presse sur les matchs qui s'enchaînent en ce début de saison, Didier Deschamps a tenu à défendre les intérêts de l'équipe de France face à ceux des clubs. Avant le choc face au Portugal ce dimanche (20h45) en Ligue des nations, le sélectionneur des Bleus a rappelé que ces considérations entraient peu dans sa réflexion pour la gestion de son groupe. Le PSG et Rennes joueront pourtant en Ligue 1... deux jours après Croatie-France.

L'équipe de France enchaîne les matchs en ce début octobre, avec trois rencontres en une semaine. Après avoir largement dominé l'Ukraine en match amical mercredi dernier (7-1), les Bleus s'apprêtent à défier le Portugal dans le choc de la Ligue des Nations ce dimanche (20h45), toujours au Stade de France. 

Un calendrier international qui complique celui des clubs. Le Bayern Munich jouera en Coupe d'Allemagne le jeudi 15 octobre, soit au lendemain de la dernière affiche du rassemblement de l'équipe de France face à la Croatie. Le PSG et Rennes retrouveront eux le chemin de la Ligue 1 48 heures après, le vendredi 16. 

"Non, ce dimanche je ne vais pas en tenir compte, a prévenu Didier Deschamps ce samedi en conférence de presse. On verra mercredi mais si je dois tenir compte du calendrier avec les matchs du jeudi ou du vendredi, ça devient compliqué. On a les matchs internationaux aussi."

"Je fais en sorte de répartir le temps de jeu sans tenir compte forcément des critères après les sélections"

Après deux journées, la France et le Portugal dominent le groupe C de la Ligue des nations avec six points. "Déjà, pensons à ce match ce dimanche où je n'ai pas des considérations par rapport à ce calendrier, a rappelé encore Deschamps. Malheureusement, par les temps qui courent, je ne sais pas ce qui peut se passer entre la rencontre face au Portugal et celle de mercredi (face à la Croatie ndlr). On y va étape par étape. Il faudra me reposer la question mardi à Zagreb, sans savoir si je pourrai répondre avec certitude."

Après avoir loupé les phases finales de la Ligue des Nations lors de la première édition en 2019, Didier Deschamps et ses hommes visent une qualification dans le dernier carré de cette compétition. "On a des matchs importants à livrer, quand je peux faire tourner, je le fais, mais on doit gagner les matchs, a tranché encore Deschamps. Après, je fais en sorte de répartir le temps de jeu sans tenir compte forcément des critères après les sélections." Kylian Mbappé, Eduardo Camavinga ou encore Presnel Kimpembe pourraient donc ne pas être ménagés.

GL