RMC Sport

Equipe de France: les surnoms peu flatteurs donnés par des joueuses à Diacre

RMC Sport a révélé ce samedi que Corinne Diacre et Amandine Henry avaient eu une altercation verbale mercredi dernier, en période de rassemblement pour les Bleues. La sélectionneure et la capitaine sont en conflit depuis quelques semaines, avec notamment des déclarations fracassantes de la milieu de l'OL à l'encontre de la gestion humaine de Diacre. Une source proche du clan des Lyonnaises révèle que Corinne Diacre est affublée de plusieurs surnoms, peu flatteurs, de la part de ses joueuses.

Malgré la qualification ce vendredi de l'équipe de France pour l'Euro 2022, à l'issue d'une victoire convaincante face à l'Autriche (3-0), la situation est tendue au sein des Bleues. Comme révélé ce samedi par RMC Sport, la réunion demandée par la capitaine Amandine Henry, pour régler son conflit qui l'oppose à la sélectionneure Corinne Diacre, n'a toujours pas eu lieu.

Pire, une altercation verbale a eu lieu entre les deux femmes ce mercredi. Lors d'une séance de musculation, Corinne Diacre s'est dirigée en direction d'Amandine Henry. "Ne t'inquiète pas, tu vas l'avoir ta discussion", lance alors Diacre. "J'espère bien, ce serait bien que l'on puisse discuter", répond alors Henry. Mais Diacre rétorque. "Dans la vie tout se paye!" réagit encore la sélectionneure. "Tu me menaces?!" s'étonne la joueuse de l'OL, alors que Diacre repart en tournant les talons, laissant l'incompréhension et le malaise s'installer dans la salle de musculation. 

"Coco-virus, adjudant-chef, dragon" 

"La situation est très tendue et ne va pas aller en s'améliorant, indique une source proche du vestiaire lyonnais à l'AFP. Diacre a été obligée de convoquer toutes les Lyonnaises mais, en sous-main, elle les pousse dans leurs retranchements. Son plan est de dégoûter certaines joueuses."

Gardienne de l'OL, Sarah Bouhaddi s'est mise en retrait de l'équipe de France l'été dernier. "Gagner un titre avec Corinne Diacre me paraît impossible", avait confié il y a quelques semaines Bouhaddi, en conflit ouvert avec la sélectionneure en poste. 

D'après la source de l'AFP, dire qu'une "minorité" de joueuses se plaignent de Corinne Diacre, "c'est faux". Et pour preuve, plusieurs messages entre internationales issues de divers clubs, où Corinne Diacre est surnommée "Coco-virus, adjudant-chef, dragon" ou pire... La fracture semble aujourd'hui trop prononcée entre Amadine Henry et Corinne Diacre pour qu'une solution apparaisse ces prochaines semaines. En attendant, alors que la milieu de l'OL semble très mal vivre le rassemblement actuel, les Bleues ont rendez-vous mardi à Vannes pour un dernier match face au Kazakhstan. 

GL avec AFP