RMC Sport

Espoirs: les Bleuets renouent avec la victoire en écrasant l’Ukraine

Après avoir été tenue échec par les Iles Féroé il y a un mois, l’équipe de France Espoirs a battu l’Ukraine 5-0 ce vendredi à Brest lors de la troisième journée des éliminatoires pour l’Euro U21. Les Bleuets reprennent les commandes du groupe H face au vaincu du jour. Arnaud Kalimuendo, Sofiane Diop, Amine Adli et Rayan Cherki ont marqué les cinq buts de ce large succès.

Le temps du rachat. Après l’accroc et le match nul contre les Iles Féroé (1-1) début septembre, l’équipe de France Espoirs devait se reprendre ce vendredi contre l’Ukraine lors des éliminatoires de l’Euro U21. C’est chose faîte pour les protégés de Sylvain Ripoll avec une très belle victoire (5-0) au stade Francis Le Blé de Brest.

"Même à onze contre onze on était bien rentré dans le match avec notre pressing. On a bien continué et malgré le bloc à dix en face on a plutôt été dans de très bonnes disposition, s’est félicité Sylvain Ripoll au micro de Canal + Sport. Cette victoire nous fait du bien."

Face au leader de ce groupe H et auteur de deux victoires en autant de matchs, les Bleuets ont haussé leur niveau de jeu par rapport au dernier rassemblement. Face à une formation qui a pris de gros risques pour relancer proprement depuis l’arrière, les jeunes joueurs français ont pressé efficacement.

A l’image des Antoine Griezmann, Karim Benzema et consort qui ont fait des misères à la Belgique grâce à leur intensité, les Espoirs ont imposé un très gros rythme dès le début de ce match face à l’Ukraine.

Le bijou de Diop, premier but pour Kalimuendo

Pris dans les duels, les Ukrainiens ont résisté pendant la première demi-heure mais ont fini par craquer quelques instants avant la pause. La conséquence, sans doute, de l’expulsion de Maksym Talovierov pour un tacle non-maîtrisé (27e).

Après deux premières frappes d’Amine Gouiri bien repoussées par Ruslan Neshcheret, les jeunes pousses tricolores ont finalement trouvé la faille par Arnaud Kalimuendo. Servi par Pierre Kalulu, l’attaquant prêté à Lens par le PSG a tenté sa chance. Sa frappe déviée par un défenseur a trompé l’infortuné gardien ukrainien (1-0, 41e). Le jeune buteur nordiste a inscrit son premier but avec les Espoirs.

Presque aussitôt, Sofiane Diop a tenté sa chance depuis l’extérieur de la surface et légèrement sur le côté gauche. L’enroulé exceptionnel du milieu offensif de l’AS Monaco a trouvé la lucarne de Ruslan Neshcheret et les Bleuets se sont définitivement mis à l’abri (2-0, 43e). Comme Arnaud Kalimuendo, Sofiane Diop a ouvert son compteur but au sein de la sélection dirigée par Sylvain Ripoll.

Les Bleuets leaders, Cherki a joué et marqué un doublé

Parfois trop facile par le passé, cette jeune équipe tricolore a bien retenu la leçon. Au retour des vestiaires, Amine Gouiri a encore accéléré et servi Amine Adli dans la surface adversaire. Intenable dans son couloir droit, l’ailier de Leverkusen s’est parfaitement en pointe et a tranquillement ajusté le portier ukrainien d’une belle frappe croisée à ras de terre (3-0, 54e). Pour sa première cape, l'ancien Toulousain a marqué son premier but. Joli.

Rarement inquiétée, la défense française n’a pas eu grand-chose à faire et la fin de match a servi à faire tourner avec les entrées de Mohamed-Ali Cho ou Rayan Cherki pour la première apparition de la pépite de l’OL. Coaching gagnant puisque sur un service de l'Angevin, Rayan Cherki a réalisé un bel enchaînement et donné plus d'ampleur à la victoire française (4-0, 68e).

Sur une belle frappe dévissée d'Amine Gouiri, le joueur lyonnais a fait preuve de beaucoup de réussite en déviant le ballon de la poitrine pour marquer son deuxième but (5-0, 80e).

Les Bleuets étaient attendus au tournant après leur cuisant échec contre les Iles Féroé. A l’image d’Amine Gouiri et des autres attaquants tricolores, ils n’ont pas manqué l’occasion de se reprendre face à un concurrent direct pour la qualification. Fort de cette belle victoire décrochée contre l’Ukraine, les Espoirs reprennent la première place du groupe, directement qualificative pour l’Euro U21, avec sept points en trois matchs.

Toujours invaincus, les jeunes Français dépassent leur adversaire du jour mais ne possèdent qu’une longueur d’avance en tête de ce groupe H. Un renouveau à confirmer dès mardi prochain (18h30) en Serbie. Là encore l’équipe dirigée par Sylvain Ripoll devra l’emporter puisque dans le même temps l’Ukraine recevra… les Iles Féroé. La formation scandinave qui, décidément, pourrait bien être l’arbitre de ce groupe H.

JGL