RMC Sport

JO 2020: Ripoll salue la réaction "très sympa" de Mbappé après la qualification

Invité de Team Duga sur RMC, Sylvain Ripoll est revenu sur la qualification des Espoirs en demi-finale de l'Euro. Le sélectionneur des Bleuets a repoussé la réflexion sur l'équipe de France qui se rendra aux Jeux olympiques de Tokyo, à l'été 2020.

Le sélectionneur de l'équipe de France Espoirs Sylvain Ripoll était l'invité de Team Duga sur RMC, au lendemain de la qualification des Bleuets pour les demi-finales de l'Euro Espoirs. Une place dans le dernier carré synonyme de billet pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Il est revenu sur ce que représente les JO pour lui et a remis à plus tard la réflexion sur la présence de joueurs de l'équipe de France A

Ripoll, fan des Jeux 

Alors que le tournoi olympique ne fait pas forcément partie des titres majeurs du football mondial, Christophe Dugarry a raconté sa fascination pour la compétition. Une position partagée par Sylvain Ripoll. "J’appartiens à la même génération que Christophe, donc j’ai le même avis, a-t-il expliqué. Les Jeux olympiques, on a toujours regardé ça avec un regard extraordinaire. J’ai beaucoup d’attentes par rapport à une échéance comme celle-là et c’est quelque chose qui me fait vibrer." 

"On verra pour la suite après"

L'ancien entraîneur de Lorient a botté en touche sur la présence de joueurs de l'équipe de France A à Tokyo, le règlement permettant de sélectionner trois joueurs nés avant le 1er janvier 1997. "Sans fuir votre question, ce n’est pas d’actualité, a-t-il affirmé. Cela fera partie d’un futur à moyen terme. Mais dans deux jours, on a une demi-finale de championnat d’Europe qui nous attend. On va se focaliser là-dessus et on verra pour la suite après." 

Mbappé présent à Tokyo? 

Kylian Mbappé est lui éligible sans nécessité d'exemption, étant né en 1998. L'attaquant du PSG avait déjà exprimé son intérêt pour les Jeux olympiques et a salué la qualification des Bleuets lundi soir. "Je trouve ça surtout très sympa que Kylian soit heureux de la qualification de l‘équipe pour cette demi-finale, qui sous-entend les JO évidemment, a salué Ripoll. Cela montre aussi que les footballeurs donnent de l’importance à cet événement."

Et il faudra composer avec un calendrier chargé en 2020. "Il y aura aussi un Euro pour l’équipe de France A, qui est la priorité" a souligné Ripoll. Et avec les volontés des clubs, qui n'ont théoriquement pas le droit de bloquer leurs joueurs. "Je ne me suis pas du tout penché sur tout ça, je ne connais pas du tout ces règlements" a-t-il reconnu. 

HM