RMC Sport

La Marseillaise, son crachat : les explications de Benzema

Karim Benzema

Karim Benzema - AFP

Dans Téléfoot, ce dimanche sur TF1, Karim Benzema a confié qu’il trouvait "lamentable" la polémique née après son crachat à la fin de la Marseillaise en hommage aux victimes du 13 novembre le jour de Real-Barça.

Karim Benzema n’a pas seulement abordé l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena dans l’interview qu’il a accordée mardi dernier à TF1. Dans la deuxième partie, diffusée ce dimanche dans Téléfoot, l’attaquant du Real Madrid est revenu sur la polémique née après son crachat à la fin de la Marseillaise en hommage aux victimes du 13 novembre le jour de Real-Barça (0-4). "Lamentable", selon lui. Le Français a aussi expliqué ce qu’il ressentait pendant l’hymne national, qui rythme chaque avant-match des Bleus.

La polémique du crachat après la Marseillaise de Real-Barça

"Je trouve ça lamentable. C’est nul d’inventer des histoires comme ça, de dire des choses graves. Pendant la Marseillaise, je suis concentré, je pense aux victimes, aux familles, à ma famille, aux gens qui m’aiment, au football. Je suis sincère et sérieux dans mon regard. Je crache à la fin, comme à tous les matchs, comme tous les joueurs. Et en plus, je me tourne. A aucun moment, dans ma tête, je ne pense à cracher sur la Marseillaise ou à des choses comme ça. C’est lamentable de me faire passer pour quelqu’un qui ne respecte pas le pays, les morts. Ça, ça fait mal."

Le fait qu’il ne chante pas la Marseillaise

"Je suis tellement concentré, fier d’être en équipe de France. J’ai des souvenirs, de la Coupe du monde 1998, etc. Je pense aux jeunes, aux petits qui me regardent, à toute ma famille. Je me sens français. Les polémiques, ça va trop loin et j’en ai marre. (…) Si c’était obligatoire, je la chanterais. J’ai toujours respecté les règles."

Son attachement à l’équipe de France

"Je ne vais pas venir 81 fois porter le maillot de France alors qu’en fait, je n’aime pas être là… Je ne suis pas fou. Je suis attaché à l’équipe de France. Ça fait longtemps que je joue en équipe de France. J’ai envie de gagner un titre avec mon pays."