RMC Sport

Portugal-France : Fekir-Benzema, duo made in Lyon

Karim Benzema et Nabil Fekir devraient être associés d’entrée à la pointe de l’attaque des Bleus face au Portugal, vendredi à Lisbonne (20h45). Une première pour ces deux joueurs qui ont révélé leur talent avec le même maillot : celui de l’Olympique Lyonnais.

Le premier a fait ses preuves. Avec 78 sélections et 25 buts au compteur, Karim Benzema (27 ans) est le leader d’attaque de Didier Deschamps. « Sa présence est très importante », a encore rappelé le sélectionneur français jeudi, comparant notamment l’influence du buteur du Real Madrid à celle de Cristiano Ronaldo avec le Portugal.

Le second a encore tout à prouver. Avec quatre capes au niveau international, Nabil Fekir (22 ans) a encore l’avenir devant lui. Point commun entre les deux hommes ? Ils ont tous les deux éclos avec l’Olympique Lyonnais. Karim Benzema a disputé 112 rencontres sous le maillot rhodanien pour 43 buts, soit une moyenne de 0,38 par match. Nabil Fekir carbure presque au même rythme (0,36) mais avec beaucoup moins de parties dans les jambes (18 buts en 49 apparitions).

Aulas et l’ombre de Lacombe

« C’est vrai que c’est une spécificité, remarque fièrement Jean-Michel Aulas, sans oublier de mentionner Alexandre Lacazette, même si celui-ci ne figure pas dans la liste de Didier Deschamps cette fois. Je me demande si l’ombre de Bernard Lacombe (ex-buteur de l’OL et actuel bras droit de JMA, ndlr) ne plane pas un peu trop de manière intense et indéfectible sur l’Olympique Lyonnais. On forme beaucoup de très bons attaquants. C’est une chance d’avoir cette académie. »

Pour Deschamps, Fekir est un numéro 9

Une chance aussi pour Didier Deschamps, qui s’est exprimé assez clairement sur le positionnement du jeune Gone. « C’est un attaquant de pointe, axial, sans aucun doute, a déclaré le Basque ce jeudi à la veille de Portugal-France. Au vu de ses qualités, plus il sera dans la zone de vérité, mieux ce sera. » Nabil Fekir, concurrent direct de Benzema au poste d’avant-centre ? Le Madrilène garde quelques longueurs d’avance. « Nabil est encore un jeune joueur qui n’a pas d’expérience internationale », remarque « DD », qui apprécie néanmoins beaucoup le profil du Lyonnais : « Il est capable d’éliminer même quand il est marqué de près. Quand il touche le ballon, il se passe souvent quelque chose. » Des qualités rares qui ont poussé le sélectionneur à changer de schéma tactique face au Portugal, basculant les Bleus dans un 4-4-2 avec Nabil Fekir et Karim Benzema en pointe. Et si le pari était réussi ?

dossier :

Karim Benzema

Aurélien Brossier avec EJ, JS et JRe.