RMC Sport

Portugal-France: les clés du match pour le choc de la Ligue des nations

L’équipe de France affronte le Portugal ce samedi à Lisbonne lors de la cinquième journée de la Ligue des nations dans le groupe 3 (20h45). Les Bleus de Didier Deschamps tenteront de décrocher leur qualification pour la suite de la compétition lors d’un choc face au tenant du titre.

Surpris par la Finlande en match amical (0-2) au milieu de la semaine, les Bleus doivent se reprendre ce samedi face au Portugal (20h45), en Ligue des nations. En cas de victoire sur la pelouse du stade de la Luz, à Lisbonne, l’équipe de France se qualifierait pour les demi-finales de la compétition.

A l’inverse, une défaite permettrait à la Seleçao de s’en rapprocher. Pour espérer l’emporter, les protégés de Didier Deschamps n’ont pas le droit à l’erreur.

Quelle animation offensive sans Mbappé?

Victime d'un soucis musculaire, Kylian Mbappé n’a pas participé à la séance collective à la veille du match et est finalement contraint au forfait pour la rencontre. Cette absence s’ajoute à celle de Wissam Ben Yedder, placé en isolement après un test positif au coronavirus. Privé de deux titulaires en puissance, le staff tricolore doit innover afin de mettre en danger la défense lusitanienne et ainsi marquer ce but tant important en vue de la qualification.

Outre l’inamovible Olivier Giroud, encore aligné en pointe, le jeu des Bleus reposera principalement sur les épaules d’Antoine Griezmann. Ménagé contre la Finlande en raison d'un pépin à la cheville, Kingsley Coman devrait débuter et sera attendu au tournant. Idem pour Anthony Martial. Les deux ailiers seront chargés de dynamiter les couloirs afin de déséquilibrer une solide équipe portugaise (un seul but encaissé en quatre matchs).

Et il vaudrait mieux marquer rapidement car sur le banc, les solutions offensives ne seront pas légion. Après le forfait confirmé de Kylian Mbappé, Marcus Thuram constituera la seule cartouche supplémentaire sur le banc. Une lourde charge pour celui qui a fêté sa première cape cette semaine.

Surveiller Cristiano Ronaldo… et les autres

En attendant de savoir quelle attaque alignera Didier Deschamps, Cristiano Ronaldo a retrouvé la forme. Touché lors de son dernier match de Serie A avec la Juventus, le quintuple lauréat du Ballon d’or tiendra sa place.

Rarement inspiré face à la France (aucun but et aucune passe décisives en cinq apparitions), CR7 voudra enfin débloquer son compteur. Mais attention, si la Seleçao a souvent été dépendante de la forme de sa star (102 buts en 168 sélections), ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui. 

Avec l’éclosion des Diogo Jota, Bernardo Silva, ou encore Joao Felix, Bruno Fernandes et Trincao, le Portugal possèdent plusieurs armes dont les Bleus auront à se méfier. Avec la confirmation du forfait de Renato Sanches, les Bleus auront une menace de moins à surveiller. Mais bonne nouvelle, quoiqu'il arrive, les partenaires d’Hugo Lloris ne se laisseront pas surprendre par les nouvelles pépites de la sélection dirigée par Fernando Santos.

"Il y a une nouvelle génération très talentueuse qui arrive, qui donne beaucoup d'énergie à cette équipe ainsi que beaucoup d’ambition. On sent une équipe très forte, très sûre d'elle, avec un mélange d'expérience et de jeunes talents qui explosent un peu partout en Europe, a souligné le gardien et capitaine de l’équipe de France face à la presse. Ce sera un grand match, avec des grands joueurs des deux côtés. C'est le genre de matchs qu'on a envie de jouer."

Retrouver une assise défensive

Facteur clé du sacre lors de la Coupe du monde en Russie, la défense tricolore peine à retrouver sa solidité. En l’absence de nombreux titulaires, l’accident contre la Finlande n’est pas forcément représentatif. Les récentes sorties des tricolores, le sont plus et ont de quoi inquiéter. Les Bleus ont déjà encaissé trois buts lors des quatre premières journées de la Ligue des nations et les prestations des internationaux avec leurs clubs respectifs suscitent des interrogations. 

Clément Lenglet n’est pas souverain, à l’image du reste de la défense barcelonaise en Liga. Raphaël Varane traverse une mauvaise période au Real Madrid. Le duo Pavard-Hernandez n’est pas encore indiscutable au Bayern, même si leur situation s’est améliorée depuis le début de saison. Soucieux de marquer pour décrocher leur billet pour le Final 4 en octobre 2021, les Bleus voudront d’abord garder leur cage inviolée.

Les compos probables:

Portugal: R. Patricio - Cancelo, R. Semedo, R. Dias, Guerreiro - B. Fernandes, Danilo, W. Carvalho - B. Silva (ou Jota), Felix, Ronaldo.

France: Lloris - Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez - Martial, Pogba (ou Rabiot), Kanté, Coman - Griezmann, Giroud.

JGL