RMC Sport

Pour le père de Valbuena, "Benzema change d’avis comme de chemise"

EXCLU RMC SPORT. Pour Carlos Valbuena, le père de Mathieu, Karim Benzema se contredit après la publication par Le Monde de l’audition du joueur du Real Madrid par la juge d’instruction dans l’affaire de la sextape.

Alors qu’il doit livrer ses vérités sur TF1 ce mercredi soir, dans un entretien enregistré mardi à Madrid, Karim Benzema a vu son audition devant la juge d’instruction retranscrite et publiée par Le Monde ce mercredi matin. Une audition à l'issue de laquelle l’attaquant du Real Madrid a été mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs" à l’encontre de Mathieu Valbuena, dans la fameuse affaire de la sextape. Pour Carlos Valbuena, le père du joueur lyonnais, l’attaquant du Real n’est pas crédible en raison de ses changements de version.

"Benzema se contredit"

« Il (Benzema) peut dire ce qu’il veut... Celui qui n’a pas changé de discours depuis le début, c’est Mathieu, insiste Carlos Valbuena dans un entretien accordé à RMC Sport. Tandis que lui change d’avis comme de chemise. Tantôt il dit qu’il a vu la vidéo, tantôt non. Il se contredit. C’est sa parole contre celle du juge. » Le père du joueur de l’Olympique Lyonnais veut surtout qu’on n’inverse pas les rôles. « Facile de dire les choses après, une fois que le mal est fait !, lâche Carlos Valbuena. (…) Tout d’un coup, c’est la victime qui va être coupable. C’est facile de dire ça. Mais à jouer avec le feu, on se brûle. »

En ayant eu accès au dossier, Mathieu Valbuena a également pu se rendre compte de la manière dont Karim Benzema et son ami Karim Zenati parlaient de lui, avec notamment l’utilisation du mot "tarlouze". « Oui, il a vu le dossier avec son avocat, explique son père. Il n’y a pas que tarlouze dedans... Ce n’est parce que la nouvelle génération parle comme ça que c’est bien. Le mec traite de tarlouze amicalement ? Ah bon ? »

D.Cissé l’avait prévenu

Carlos Valbuena confirme aussi le rôle de Djibril Cissé, entendu par la police mais dédouané ensuite par Mathieu Valbuena sur Facebook. L’ex-attaquant d’Auxerre a bien prévenu le joueur d’un risque de chantage. « Si quelqu’un l’a prévenu, c’est Cissé, explique le père du joueur de l’OL. Il lui a dit ‘’attention il y a quelque chose. Maintenant tu te débrouilles, point barre’’. » Carlos Valbuena souhaite en tout cas que la Fédération française de football, qui s’est constituée partie civile, lise attentivement le dossier avant de prendre toute décision. « J’espère qu’ils vont écouter et voir tout ça, et qu’ils vont le faire de A à Z. »

V.D