RMC Sport

Quelle équipe de France en cas d'exclusion des joueurs participant à la Super League?

Dimanche soir, l'UEFA a menacé les joueurs des clubs fondateurs de la Super League d'une interdiction de jouer pour leurs sélections nationales. En cas de sanctions, l'équipe de France serait très fortement impactée.

Imaginez une équipe de France à l'Euro sans Antoine Griezmann, Paul Pogba, Raphaël Varane ou encore sans son capitaine Hugo Lloris. Voilà le risque qui pèse sur les Bleus après l'annonce par douze des plus grands clubs européens de la création d'une Super League européenne.

>> La crise de la Super League: les infos en direct

15 joueurs sur les 26 sélectionnés en mars concernés

En réaction, l'UEFA, qui verrait sa Ligue des champions très fortement concurrencée par cette nouvelle compétition, a assuré dans un communiqué publié dimanche "considérer toutes les mesures judiciaires et sportives qui se présentent à nous pour empêcher". Parmi les sanctions possibles, la possibilité d'empêcher les joueurs des douze clubs concernés de participer aux compétitions internationales avec leurs sélections.

Pour l'équipe de France, l'impact pourrait être considérable. Sur les 26 joueurs retenus mi-mars par Didier Deschamps pour disputer les premiers matchs de qualification à la Coupe du monde 2022, 15 sont concernés: Hugo Lloris, Tanguy Ndombélé, Moussa Sissoko (Tottenham), Antoine Griezmann, Clément Lenglet, Ousmane Dembélé (FC Barcelone), Ferland Mendy, Raphaël Varane (Real Madrid), Paul Pogba, Anthony Martial (Manchester United), Adrien Rabiot (Juventus), Olivier Giroud, N'Golo Kanté, Kurt Zouma (Chelsea) et Thomas Lemar (Atlético de Madrid).

Un casse-tête pour Deschamps

Si cette suspension d'équipe nationale venait à être confirmée d'ici au début de l'Euro, Didier Deschamps serait face à un immense casse-tête, comme tous les autres sélectionneurs. L'entraîneur des Bleus pourra toutefois compter sur les Français du Bayern Munich (Kingsley Coman, Lucas Hernandez, Benjamin Pavard) et du Paris Saint-Germain (Presnel Kimpembe, Kylian Mbappé), qui ont décidé de ne pas suivre les douze clubs dissidents.

Pour obtenir une telle sanction à l'encontre des équipes de la Super League, l'UEFA devrait cependant obtenir l'appui de la FIFA. Dans son communiqué, l'instance qui dirige le football mondial n'est pas directement allée dans le sens de l'UEFA.

Voilà ce à quoi pourrait ressembler l'équipe de France sans les joueurs des clubs dissidents:

Maignan (Lille) - Pavard (Bayern), Upamecano (Leipzig), Kimpembe (PSG), L.Hernandez (Bayern) - Aouar (Lyon), Camavinga (Rennes) - Coman (Bayern), Fekir (Betis Séville), Mbappé (PSG) - Ben Yedder (Monaco)

dossier :

La Super League

DM