RMC Sport

Qui est le meilleur parmi les champions du monde ? On fait la moyenne des notes des Bleus

La Coupe du monde terminée, la deuxième étoile sur le maillot, place au bilan pour les joueurs de l’équipe de France. Forcément brillant au vu des notes données par RMC Sport lors des sept matchs des Bleus. Mais qui a la meilleure moyenne ?

Hugo Lloris : 6,8/10

Presque un sans-faute pour le capitaine des Bleus, auteur malgré tout d’une énorme boulette en finale face à Mandzukic. Sans conséquence, fort heureusement. Sinon, il a eu peu de travail mais a toujours sorti l’arrêt décisif au bon moment. Mention spéciale à sa parade face à Godin contre l’Uruguay.

Benjamin Pavard : 6

Pratiquement inconnu avant le Mondial, l’arrière droit a crevé l’écran face à l’Argentine grâce à une reprise de volée venue d’ailleurs. Une Coupe du monde solide même si on l’a senti plus en difficulté au fur et à mesure que le niveau s’élevait.

Raphaël Varane : 6,8

Le 3e meilleur joueur français d’après nos notes. Malgré une finale un peu plus délicate, il a survolé les débats, dégageant aisance, assurance, solidité et sérénité. Il s’est enfin affirmé comme le boss de cette équipe. 

Samuel Umtiti : 6,1

Il restera à jamais le héros de la demi-finale contre la Belgique (8,5/10). Un Mondial réussi pour le Barcelonais.

Lucas Hernandez : 6,2

Comme Pavard, l’arrière gauche de l’Atlético est la belle surprise de cette Coupe du monde. Solide, hargneux, il a répondu présent dans la combativité et fait preuve d’une régularité impressionnante dans ses performances.

N’Golo Kanté : 6,7

Sans sa finale manquée, le milieu de Chelsea aurait sans doute été LE meilleur joueur des Bleus. Souvent au-dessus du lot, il a été le maillon fort de Didier Deschamps. Celui qui presse, récupère, colmate, fait déjouer, casse les lignes… L’indispensable N’Golo Kanté quoi. 

Blaise Matuidi : 5,6

Parti remplaçant face à l’Australie, le joueur de la Juve a été l’élément clé de Didier Deschamps. C’est lorsque DD l’a aligné sur le côté gauche face au Pérou qu’il a enfin trouvé l’équilibre et son équipe type. S’il n’a pas toujours brillé, Matuidi a beaucoup donné. Il a largement contribué à faire de cette équipe le bloc de béton le plus solide de Russie.

Paul Pogba : 7

Il est monté en puissance. Didier Deschamps a dû lui bassiner les oreilles car le joueur de MU a étrangement épuré son jeu pendant cette Coupe du monde. En jouant plus simple, il a gagné en efficacité, tout en gardant cette faculté à se projeter vers l’avant. Il marque le but de la délivrance en finale. Lui aussi s'est affirmé durant la compétition comme l'un des patrons du groupe. Bientôt Tonton Paul ?

Antoine Griezmann : 6,2

Quatre buts, dont trois penalties et un but heureux face à l’Uruguay, deux passes décisives… Le bilan comptable de "Grizou" est excellent. On aurait aimé qu’il brille davantage dans le jeu mais le numéro 7 semblait un poil émoussé après une longue saison avec les Colchoneros. Quoi qu’on dise, il a répondu présent lorsqu’il a fallu être décisif, notamment face à l’Uruguay en quart de finale (8,5/10) et en finale (8).

Kylian Mbappé : 7,1

Premier de la classe. Déjà. Sa prestation face à l’Argentine en 8e de finale restera dans l’histoire (9/10). Après un début timide face à l’Australie (5/10), il a montré l’étendue sa palette déjà immense. Dribbles, buts (4 au total), accélérations foudroyantes… Le joueur du PSG a mis le monde à ses pieds. A seulement 19 ans.

Olivier Giroud : 5,5

Cette petite moyenne aurait sans doute été nettement meilleure si l’avant-centre avait marqué en Russie. Paradoxalement, c’est quand il ne marque plus que son statut de titulaire ne fait plus débat. Précieux dans le jeu aérien et en pivot, passeur décisif, toujours là pour défendre… il ne lui aura vraiment manqué qu'un but.

Corentin Tolisso : 5,2

Convaincant lors des matchs de préparation, il a été moins à son aise en Russie. Ce fut évident lors du match face à l’Australie (4/10). Il a été meilleur face à l’Uruguay en quart de finale (6,5/10).

Ousmane Dembélé : 4

L’une des rares déceptions du Mondial. Ses deux titularisations (Australie et Danemark) et ses entrées en jeu n’ont jamais été convaincantes.

Ils n’ont été notés que sur un match :

Steve Mandanda : 4,5
Djibril Sidibé : 4,5
Presnel Kimpembe : 6
Thomas Lemar : 4

AB