RMC Sport

Sextape : Benzema et Valbuena entendus par la fédé en avril ?

Mathieu Valbuena et Karim Benzema

Mathieu Valbuena et Karim Benzema - AFP

Sollicité à la sortie du Conseil d’administration de la LFP, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a indiqué à RMC Sport qu’il allait rencontrer Mathieu Valbuena mais surtout Karim Benzema dont le contrôle judiciaire a été levé dans l’affaire du chantage à la sextape. Peut-être en avril.

Depuis la levée vendredi dernier du contrôle judiciaire de Karim Benzema dans l’affaire de la sextape, l’attaquant du Real Madrid n’est plus interdit de rencontrer Mathieu Valbuena. Et pourrait prétendre à un retour en équipe de France. Mais Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), veut prendre son temps sur le sujet. Sollicité à la sortie du Conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Le Graët reste très prudent alors que Didier Deschamps donnera, jeudi, sa liste pour les matches amicaux face aux Pays-Bas (le 25 mars) et la Russie (le 29 mars). « Benzema ? Il n’y a pas d'urgence, il est actuellement blessé », rappelle-t-il.

Avant d’envisager un retour de la star du Real Madrid en Bleus, Le Graët souhaite en discuter directement avec lui mais aussi avec Mathieu Valbuena. « Je vais rencontrer les deux joueurs pour les entendre, a-t-il déclaré. Je ne sais pas si Didier sélectionnera Mathieu Valbuena car il ne joue pas en ce moment à Lyon. Je veux les voir avant de prendre une décision. Pendant la semaine internationale ? Pourquoi pas mais rien n'est décidé. D'ici début avril pourquoi pas ? »

Benzema non-sélectionnable depuis le 10 décembre 2015

Depuis sa mise en examen le 5 novembre 2015, Karim Benzema n’a pas été appelé par Didier Deschamps pour les matches amicaux face à l’Allemagne et l’Angleterre. Il a été déclaré « non-sélectionnable » par la FFF, le 10 décembre, tant que sa situation judiciaire n’évoluerait pas. Victime dans cette affaire, Mathieu Valbuena avait également été « protégé » par Deschamps qui ne l’avait pas retenu non plus. Le Graët a ajouté qu’il n’abordera pas le sujet jeudi lors du comité exécutif de la FFF à l’issue duquel aucun point-presse n’aura lieu. « Jeudi c'est Didier qui s'exprimera pour la liste », rappelle-t-il.

Le président de la Fédération est également revenu sur les déclarations des politiques Manuel Valls (Premier ministre) et Patrick Kanner (ministre des Sports), récalcitrants à l’idée de revoir Benzema en équipe de France. « Je les entends et je leurs en parlerai au moment venu », a-t-il conclu.