RMC Sport

Turquie-France: le coup de gueule de Deschamps à la mi-temps

La défaite indigente de l'équipe de France en Turquie samedi (2-0), dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020, est mal passée. A la pause, Didier Deschamps a poussé un coup de gueule dans le vestiaire, rappelant les Bleus à leur statut de champions du monde.

De mémoire d'un proche du vestiaire des Bleus, cela faisait un petit moment que Didier Deschamps n'avait pas soufflé dans les bronches de ses joueurs à la mi-temps d'une rencontre. "Il en a poussé une belle, mais il avait raison", confie cette source. 

Pas digne du statut de champions du monde

Le sélectionneur, mécontent de la piètre prestation de son équipe qui a encaissé deux buts en une seule période en Turquie samedi (2-0) - une première depuis 2015 - ne s'est pas privé de recadrer ses hommes à la pause. L'ancien coach de l'OM a fait savoir à ses troupes que cette première période n'était pas digne de leur statut de champions du monde. 

Didier Deschamps a ainsi décidé de faire deux changements à la mi-temps, en faisant entrer Kingsley Coman et Ferland Mendy à la place de Blaise Matuidi et Lucas Digne. Pas vraiment dans ses habitudes, signe de la piètre prestation tricolore. Le staff des Bleus n'a pas reconnu son équipe, qui était pourtant avertie du contexte particulier qui l'attendait à Konya. 

Deschamps les avait prévenus

Didier Deschamps avait prévenu ses hommes cette semaine à Clairefontaine des difficultés de cette rencontre dans un stade hostile, face à une équipe à l'envie décuplée par l'idée de terrasser le champion du monde. La France était attendue au coin du bois par la Turquie. Et elle a été cueillie de manière surprenante. Déçu à la fin de la rencontre dans le vestiaire, même si la deuxième période a été moins indigeste que la première, le sélectionneur a appelé ses hommes à se remettre en question.

Les joueurs sont passés au travers et n'ont pas caché leurs fautes, samedi soir, après la rencontre. C'est avec un sentiment de frustration que les Bleus ont quitté Konya après le déjeuner ce dimanche. Pas d'entraînement au programme du jour, seulement de la récupération et des étirements en soirée, une fois en Andorre. Ils y joueront mardi soir (21h), toujours dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020.

Sa.De