RMC Sport

Allemagne-Hongrie: Orban annule son déplacement, forte tension autour du match

La rencontre entre l’Allemagne et la Hongrie (ce mercredi à 21h) a pris une dimension politique autour de la volonté allemande d’illuminer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel, celles de la communauté LGBT. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a annulé son déplacement en guise de protestation.

La tension ne retombe pas entre l'Allemagne et la Hongrie. Selon la presse allemande, Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, a décidé d'annuler son déplacement à Munich à l'occasion du match de l'Euro 2021 Allemagne-Hongrie (21h), après que la ville bavaroise, soutenue par la Fédération allemande, avait l'intention d'illuminer le stade en arc-en-ciel, les couleurs de la communauté LGBT.

>> Euro 2021: les infos en direct

Après le refus de l'UEFA d'accéder à cette demande, la ville de Munich a décidé de pavoiser des bâtiments publics aux couleurs arc-en-ciel. La Hongrie pratique depuis plusieurs mois une politique jugée discriminatoire contre les minorités sexuelles, et qui est vivement critiquée au sein de l’Union Européenne.

Le Premier ministre hongrois et son gouvernement ont récemment décidé d’interdire "la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs" dans leur pays. En bannissant les publicités montrant des couples homosexuels, limitant la diffusion de certains films ou proscrivant "la mise à disposition aux moins de 18 ans de contenus encourageant le changement de genre ou l’homosexualité".

La diplomatie allemande critique l’UEFA

Par ailleurs, le chef de la diplomatie allemande a estimé que l'UEFA a envoyé un "mauvais signal" en refusant à Munich d'éclairer son stade aux couleurs arc-en-ciel. "C'est vrai, le terrain de football n'a rien à voir avec la politique. Il s'agit de personnes, d'équité, de tolérance. C'est pourquoi l'UEFA envoie le mauvais signal", a jugé sur Twitter Heiko Maas.

"Mais heureusement, vous pouvez encore afficher vos couleurs aujourd'hui - dans le stade et en dehors", a ajouté le ministre des Affaires étrangères allemand.

Avant le match, les organisateurs de la marche des fiertés de Munich, associés à Amnesty International, prévoient de distribuer 11.000 drapeaux arc-en-ciel aux spectateurs (seules 14.000 places seront occupées, en raison des restrictions dues au Covid-19). L'ambiance pourrait se tendre avec des fans hongrois. La "Brigade des Carpates", groupe d'ultras reconnaissables à leurs tee-shirts noirs, prévoit de débarquer "par milliers" à Munich, selon sa page Facebook.

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport