RMC Sport

Angleterre-Danemark: hymne sifflé, penalty, laser… la presse danoise furieuse

La presse danoise ne digère pas l’élimination de son équipe nationale en demi-finale de l’Euro 2021 face à l’Angleterre (2-1, a.p.). Les médias déplorent l’hymne sifflé par les supporters anglais, mais aussi le penalty litigieux transformé en deux temps par Harry Kane.

La superbe épopée danoise à l’Euro 2021 a pris fin dans l’amertume, mercredi en demi-finale face à l’Angleterre (2-1, a.p.). Les coéquipiers de Simon Kjaer ont livré une prestation solide et séduisante tout en étant souvent dominés. Ils ont finalement craqué sur un penalty transformé en deux temps par Harry Kane après une très légère faute sur Raheem Sterling. La presse danoise ne digère pas la façon de perdre et se montre assez vindicative sur le déroulement de cette soirée, gâchée pour plusieurs raisons.

>> Euro 2021: les infos en direct

Les tabloïds Ekstra Bladet et BT se sont attardés sur ce penalty. Pour le média BT, "le Danemark a été abusé". La presse reprend les propos du sélectionneur Kasper Hjulmand, estimant que l’action à l’origine du penalty aurait dû être arrêtée en raison de la présence d’un deuxième ballon sur le terrain.

La chaine TV2, diffuseur du match, a fait intervenir trois arbitres pour discuter de cette décision. Et les raisons de leur mécontentement sont multiples. Autre point de tension révélé par la chaîne DR: la laser vert pointé dans le visage de Kasper Schmeichel avant le penalty de Harry Kane.

"Laissez les Anglais faire la fête, ils n'ont rien d'autre"

Le journal Jyllands-Posten liste les louanges reçues par la sélection dans la presse étrangère. Il répertorie aussi les réactions des fans sur les réseaux sociaux, regrettant cette succession de contretemps. "Et après, ils se demandent pourquoi personne n'aime l'Angleterre, lance un supporter. Huer l'hymne national danois, plonger comme des fous pendant le match, jouer avec les coudes sur chaque duel aérien. Le laser dans les yeux. J'espère qu'ils goûteront à leur propre médecine contre l'Italie." Un avis partagé par de nombreux supporters.

Dans le Berlingske, l’un des principaux journaux généralistes du pays, le correspondant danois en Grande-Bretagne, s’emporte aussi dans un éditorial regrettant les célébrations "étrangement agressives" à Londres. "Laissez les Anglais faire la fête", titre l'article d'opinion en direction de la sélection. "Ils n'ont rien d'autre, lance-t-il. Réjouissez-vous plutôt d’avoir réveillé le Danemark."

NC