RMC Sport

Espagne: les horribles menaces reçues par Morata

Très critiqué pour ses occasions manquées en phase de groupe de l’Euro 2021, Alvaro Morata confie avoir été meurtri par d’horribles menaces reçues contre lui et sa famille.

Les performances poussives de l’Espagne en phase de groupe de l’Euro 2021 ont provoqué une grosse vague de critiques. Cela a même largement dépassé les bornes pour Alvaro Morata, en gros manque de réussite face au but avec un penalty manqué face à la Slovaquie (5-0). S’il a marqué face à la Pologne (1-1) lors du match précédent, il a très mal vécu les occasions manquées et la vague d’insultes reçues par la suite.

"J'ai passé 9 heures sans dormir après le match contre la Pologne, a-t-il confié sur la radio Cope. J'ai reçu des menaces, des insultes envers ma famille, des gens qui espéraient que mes enfants allaient mourir... mais je vais bien, peut-être qu'il y a quelques années j'aurais été foutu. J'ai passé quelques semaines isolé de tout."

"J'aimerais que les gens se mettent à ma place"

S’il comprend les critiques, il n’accepte pas ces dérives nauséabondes. "Peut-être que je n'ai pas fait mon travail comme j'aurais dû, poursuit-il. Je comprends qu'on me critique parce que je n'ai pas marqué de but, mais j'aimerais que les gens se mettent à ma place et imaginent ce que c'est de recevoir des menaces, d’entendre des gens espérer que vos enfants meurent… Chaque fois que j’entre dans une pièce, je mets mon téléphone à un autre endroit. Ce qui me dérange, c'est qu'ils le disent à ma femme, qu'ils le disent à mes enfants. Ils disent tout."

>> Suivez toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

Opposée à la Croatie en huitièmes de finale, l’Espagne fait encore figure de favorite, selon Morata, qui pourrait croiser la route de la France en quarts de finale. "Je ne pense pas que nous soyons un cran en dessous de l'Allemagne, de la France ou du Portugal, assure le joueur de l’Atlético de Madrid. Nous ne devons pas non plus penser que nous sommes meilleurs que quiconque. Je signe tout de suite pour ne plus jouer, ni marquer, et être champion d'Europe."

NC