RMC Sport

Euro 2016 : Deschamps ouvre grand la porte à Payet

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, a confié dans Téléfoot que Dimitri Payet avait marqué de gros points face aux Pays-Bas et que sa présence à l’Euro 2016 sera inévitable s’il maintient son niveau de performance actuelle.

Après neuf mois d’absence, Dimitri Payet a réussi un retour gagnant en équipe de France vendredi contre les Pays-Bas (2-3), en match de préparation de l’Euro 2016. Une résurrection pour le milieu de terrain de West Ham qui a réussi à convaincre Didier Deschamps de le rappeler alors qu’il l’avait snobé lors des trois derniers rassemblements des Bleus en septembre, octobre et novembre 2015. Conquis par ses performances en Angleterre, le sélectionneur a tout fait pour mettre l’ancien Marseillais à l’aise, comme ce dernier l’avait révélé samedi en conférence de presse.

« J’ai eu de très bonnes discussions avec lui pour ne pas qu’il y ait de "parasitage" et que les choses soient bien claires, a expliqué Deschamps à Téléfoot ce dimanche, sur TF1. Je ne voulais pas qu’il joue ce match en se disant "j’ai tout à perdre". » Un discours rassurant pour Payet, qui s’était interrogé sur ses chances de retrouver les Bleus pendant sa période de disette internationale. « On a discuté, avait-il déclaré samedi. Il m'a dit ce qu'il attendait de moi. Et moi je lui ai dit, pas ce que j'attendais de lui, mais qu'il fallait que l'on se dise les choses. On se les est dites et je pense que ça a eu un déclic dans ma façon de jouer hier (vendredi). »

Deschamps : « Son meilleur match avec l’équipe de France ? Oui, certainement »

Une communication qui a fonctionné à merveille, au plus grand plaisir de Deschamps qui avait regretté le manque d’implication du joueur en juin 2015 lors de ses dernières apparitions avec les Bleus face à la Belgique et l’Albanie (défaite 3-4 et 1-0). « S’agit-il de son meilleur match en équipe de France ? Oui certainement, il est très performant, acquiesce DD. Il a toujours eu cette qualité technique, sur les coups de pied arrêtés aussi. Il est en confiance et ça se voit. Tant mieux pour lui. »

Son retour au premier plan devrait même se prolonger en juin prochain si l’on en croit le discours du sélectionneur. « Je ne l’ai pas pris pour lui dire : "Viens et tu verras bien si je te prends à l’Euro", explique-t-il. Je pense qu’il peut apporter quelque chose. Il a un registre bien particulier et il est capable de faire jouer les autres. En maintenant ce niveau-là et ce qu’il a fait, la question ne se pose plus. »

dossier :

Euro 2016